ActuBurkina
A la une Santé

LUTTE CONTRE LE COVID-19 :   le RENAIDS pour la dotation conséquente des agents de santé en équipements adéquats

Le Réseau national des associations intervenant dans le domaine de la santé (RENAIDS) a tenu une conférence de presse ce 25 mars 2020, à Ouagadougou. Motif de cette rencontre avec la presse : dénoncer le manque de matériel adéquat au profit des agents de santé dans la lutte contre le COVID-19 et par ailleurs interpeller les populations à plus de civisme en cette période de pandémie.

L’actualité nationale et internationale est actuellement marquée par la pandémie du Coronavirus. Et pour le RENAIDS, en tant qu’acteurs de la société civile, ils ont « leur mot à dire sur la gestion de cette épidémie par nos autorités politiques et sanitaires ». D’où cette rencontre avec la presse. D’entrée de jeu, le réseau a tenu à saluer les agents de santé qui, malgré le peu de moyens, font de leur mieux pour sauver les vies. « Nous tenons à saluer le courage et la bravoure de nos agents de santé qui se battent nuit et jour pour apporter secours et réconfort aux malades et ce, malgré les risques élevés de contamination auxquels ils sont confrontés » ont affirmé les membres du réseau. Cependant, pour Irisso Younga, président de l’Association Béoogo Neeré (ABN) et porte-parole du RENAIDS, le constat est que « nos agents de santé manquent de matériel et d’équipements adéquats pour mener à bien cette périlleuse mission ». C’est pourquoi M. Younga et ses camarades ont tenu à attirer l’attention de l’Etat à tenir ses promesses,  notamment en   mettant des moyens conséquents à la disposition des agents de santé afin qu’ils puissent combattre efficacement cette maladie. Outre le personnel de santé, les conférenciers ont plaidé pour que nos hôpitaux qui « sont dans un état critique », soient équipés « conséquemment pendant qu’il est encore temps». En tout état de cause, le réseau a lancé un appel à l’Etat  à agir urgemment étant entendu que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a invité les pays africains « à se réveiller et à se préparer au pire ». Et afin d’éviter que le COVID-19 ne se propage comme « une traînée de poudre » à travers le pays, ces associations intervenant dans le domaine de la santé n’ont pas manqué d’interpeller  les citoyens Burkinabè à faire preuve de plus de civisme surtout en cette période et à respecter scrupuleusement les consignes d’hygiène édictées.

Samiratou OUEDRAOGO

(Stagiaire)

Articles similaires

CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DE L’UA: le président du Faso y prendra part

ActuBurkina

GHANA : la terre a tremblé

ActuBurkina

Côte d’Ivoire: le procès de l’attentat terroriste de Grand-Bassam s’ouvre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR