ActuBurkina
A la une Société

LUTTE CONTRE LE BANDITISME A OUAGA:De présumées voleuses aux arrêts

Au nombre de six dont un homme, tous de nationalité étrangère,  ils  louaient une maison déjà meublée où ils conditionnaient le butin dans des ballots pour être convoyé dans leur pays d’origine par le truchement d’une compagnie de transport de la place.

Comme mode opératoire, ces dames se déplaçaient à trois au minimum et s’habillaient en grand boubou, la tête recouverte pour donner l’impression d’être des personnes respectables. Dans cet accoutrement, elles prennent le soin de porter des sacs pendentifs qui servent à stocker les objets dérobés. Une fois à l’intérieur d’une boutique, l’une d’elles donne les caractéristiques d’un appareil qu’elle voudrait acheter. Pendant que le vendeur s’attèle à trouver l’appareil demandé, les deux autres, avec dextérité, dérobent quelques articles qu’elles mettent dans des sacs plaqués contre leur corps. Par cette pratique, plusieurs commerçants des marchés et yaars de la ville de Ouagadougou ont fait les frais du groupe démantelé.

C’est l’occasion, pour la Gendarmerie Nationale, d’inviter les commerçants de Ouagadougou et des autres villes à plus de vigilance quant à ce nouveau mode opératoire, et sollicite  leur collaboration. Les numéros verts sont les suivants :

Centre National de Veille et d’Alerte : 1010

Gendarmerie : 16

Police : 17

 

Source : Direction de la communication et des relations publiques de la Gendarmerie nationale. 

 

Articles similaires

Cecil, le plus célèbre lion du Zimbabwe, a été tué par un chasseur

ActuBurkina

DEMISSION DE SEPP BLATTER : La caverne d’Ali Baba commence à livrer ses secrets

ActuBurkina

VISITE DE BAN KI-MOON AU SAHARA : le Maroc en colère après des propos du SG de l’ONU

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR