ActuBurkina
A la une Société

Lutte contre la cybercriminalité : un groupe de présumés cybers délinquants dans les filets de la BCLCC

Huit (08) cartes SIM dont trois (03) SIM orange, trois (03) SIM Moov, deux SIM Telecel, une (01) carte Wave, huit (08) reçus d’opération dont quatre (04) de Western Union, deux (02) de MoneyGram, deux (02) de Coris Bank International et quatre (04) téléphones portables, tels sont les objets saisis des mains du groupe de présumés cybers délinquants.

Les membres du groupe, au nombre de deux (02) dont l’un est un repris de justice avec des acolytes à l’étranger opérant en tant que cerveaux du groupe, étaient spécialisés dans l’usurpation d’identité suivie d’escroquerie et de complicité d’escroquerie sur les faux investissements via les technologies de l’information et de communication (TIC).

En ce qui concerne le mode opératoire, le groupe faisait la promotion de l’investissement en ligne à travers des pages Facebook dénommées « Africa Investment S.A », « Global investissement budget » et « Forest Trading International » avec des promesses de gains très élevés aux adhérents. D.D et T.I, tous burkinabés étaient chargés de convaincre et témoigner de la crédibilité desdites plateformes auprès des potentiels adhérents.

Dès lors qu’une victime manifeste son intérêt d’investir, elle est redirigée sur un compte WhatsApp pour les détails à propos du processus d’investissement. Les mises variaient entre 35 000 F CFA et 200 000 F CFA. Dès réception des fonds auprès des victimes, ils sont transférés par le groupe sur plusieurs comptes mobile money avant de les transférer via money gram ou western union au profit des cerveaux en résidence dans un pays de la sous-région après avoir prélevé leur commission.

D.D et T.I ont reconnu les faits au cours de leurs auditions et déclarent avoir escroqué plusieurs personnes. Le préjudice causé est estimé à dix (10) millions de F FCFA après seulement trois (03) mois d’activité.

Au terme de l’enquête, le groupe de présumés cybers délinquants interpellé a été conduit devant Monsieur le Procureur du Faso du pôle spécialisé dans la répression des infractions économiques et financières et de la criminalité organisée pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

La Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité salue la collaboration de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Ziniaré qui a permis d’atteindre ces résultats.

Elle invite par ailleurs la population à observer une grande prudence face aux investissements en ligne et à toujours collaborer tout en dénonçant tout cas suspect via nos numéros 25 39 58 42 ou     d’écrire sur l’adresse [email protected].

Votre sécurité numérique, notre mission !!!

BCLCC

Articles similaires

CAMPAGNE D’INSCRIPTION AUX 40 000 LOGEMENTS

ActuBurkina

COUP  D’ETAT MILITAIRE AU MALI : « c’est un message fort envoyé dans la sous-région », Zoubaviel  David Dabiré, journaliste

ActuBurkina

ATTAQUE DE KAFOLO EN CÔTE D’IVOIRE : le chef du commando capturé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR