ActuBurkina
A la une Société

Liberté de la presse : 47 journalistes incarcérés en Afrique subsaharienne

Le récent rapport du Comité pour la protection des journalistes est accablant pour l’Afrique sub-saharienne. Le nombre de journalistes incarcérés est passé de 31 en 2022 à 47 au 1er décembre 2023.

Le CPJ classe l’Erythrée en tête des mauvais élèves de la liberté de la presse en Afrique avec 16 journalistes derrière les barreaux. Le pays occupe la septième place mondiale avec les cas les plus anciens de journalistes emprisonnés, sans aucune inculpation.

Le rapport du CPJ indique que l’Erythrée est suivi de l’Éthiopie avec 8 journalistes incarcérés puis le Cameroun qui en compte 6.

Selon toujours le rapport, le nombre de journalistes éthiopiens emprisonnés reflète l’environnement difficile dans lequel évoluent les médias dans ce pays d’Afrique oriental.

En RDC, Stanis Bujakera Tshiamala, croupit dans une cellule communale de la tristement célèbre prison de Makala, à Kinshasa.

Le CPJ, s’inquiète pour le manque d’attention à l’échelle mondiale sur le sort de ce correspondant de Jeune Afrique et Reuters, ainsi que tous les autres journalistes incarcérés dans les prisons africaines.

Africanews 

photo: wakatséra

Articles similaires

CRASH D’UN HELICO MILITAIRE AU SENEGAL: six morts et 14 blessés

ActuBurkina

DECES DU PRESIDENT DEBY : le président Kaboré salue « la mémoire d’un grand panafricaniste »

ActuBurkina

Hommages à l’enseignant tué à Arras en France : des dizaines d’élèves exclus pour apologie du terrorisme

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR