ActuBurkina
A la une Culture

« La Rue des étoiles » : un projet de l’Académie des Sotigui pour faire revivre l’Avenue Kwame N’Krumah

L’Académie des Sotigui a initié, depuis 2016,  les Sotigui Awards pour valoriser et récompenser les acteurs comédiens du cinéma africain et de la diaspora. Cependant, l’Académie n’entend pas rester en si bon chemin. En conférence de presse ce 23 février 2024, les premiers responsables de ladite structure ont dévoilé un projet dénommé « La Rue des étoiles » qui vise à mettre en lumière les talents, les prouesses de personnalités de la haute Volta ou du Burkina, de l’Afrique ou du monde entier dans divers secteurs. A en croire les conférenciers, le projet permettra à l’Avenue Kwame N’Krumah de retrouver son lustre d’antan.

Depuis les attaques terroristes de janvier 2016 et d’août 2017 sur l’avenue Kwame N’Krumah, cette rue en plein cœur de la capitale burkinabè et qui faisait sa fierté, a perdu sa vitalité, son animation d’antan. Une situation que déplore l’Académie des Sotigui qui veut redonner un nouveau souffle à cette avenue à travers son « projet patriotique » dénommé « la Rue des étoiles ». A en croire les conférenciers, des Burkinabè ou Africains sont restés et demeurent dans l’anonymat malgré leurs talents, l’unicité de leur prouesse dans le cadre du développement du Burkina, de l’Afrique et du monde entier, dans divers secteurs. En initiant « la Rue des étoiles », l’Académie des Sotigui veut magnifier, célébrer toutes ces personnalités pour leur travail acharné,  à travers l’érection de stèles sur l’avenue Kwame N’Krumah, toute chose qui transformera ladite avenue en « un lieu emblématique ». Sur chaque stèle, se trouvera un QR CODE qui donnera les informations justifiant la présence de l’impétrant sur la « Rue des étoiles » via le digital.

 

Les conférenciers et des membres du comité scientifique ont posé pour la postérité

 

Pour cette première édition, ce sont 140 personnalités de divers domaines notamment sciences et savoirs endogènes, sports et loisirs, arts et culture, défense et sécurité et citoyenneté et panafricanisme, qui seront à l’honneur. Des choix opérés sur la base d’un certain nombre de critères bien définis par un comité scientifique composé de 11 experts dans les domaines ciblés.  Selon le président du comité scientifique, Dr Dramane Konaté, ces critères sont  entre autres « s’être illustré (e) à travers des compétences avérées, des techniques exceptionnelles ou une créativité inédite dans un domaine d’excellence, avoir accompli un haut fait dans le domaine militaire et de combat qui fait la fierté du pays, avoir développé une volonté et une aptitude exceptionnelle à transmettre le savoir et le savoir-faire au profit des générations ou avoir posé un acte salutaire ou accompli une noble mission au bénéfice de la communauté burkinabè, africaine et de la diaspora ».  Cette action, de l’avis des conférenciers, en plus de mettre en lumière des personnalités,  » permettra à la jeunesse, en mal de repère, de renouer avec notre culture, nos valeurs, notre identité et d’en être fiers car possédant désormais des référentiels« .

Selon le président de l’Académie des Sotigui, Kevin Moné, à l’issue de la conférence de presse, une levée de fonds est prévue pour la réalisation du projet en cette année 2024.

Colette DRABO   

Articles similaires

SITUATION EN LIBYE : Que faire ?  

ActuBurkina

BANDE DE GAZA : un couple nomme ses triplés: «Jérusalem», «Capitale» (de la) «Palestine»

ActuBurkina

Guibga dans le Centre-nord : les vecteurs aériens maintiennent la pression sur les groupes terroristes

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR