ActuBurkina
A la une Politique

KABILA ET LA TRIPATOUILLITE CONSTITUTIONNELLE : Le roi de plus en plus nu

Kabila est en passe de récolter les fruits amers de son entêtement à tripatouiller la loi fondamentale de son pays. Tout en se gardant de se prononcer sur ses intentions réelles par rapport à ses velléités de se scotcher ou de se déscotcher du totémique fauteuil présidentiel, Kabila joue la montre dans l’espoir d’amener à l’usure et par ruse, ses compatriotes à épouser sa cause de président à vie. En dépit de tous les mauvais présages, l’homme qui est arrivé au pouvoir par les liens du sang, ne veut rien céder. Le dernier mauvais augure est représenté par le refus de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC) de continuer à danser la musique de l’homme fort de Kinshasa. Elle a tout bonnement et tout courageusement décidé, à l’issue de son congrès très tumultueux, de présenter un candidat à la présidentielle de 2016. L’UNAFEC a donc osé ! Elle vient ainsi de faucher l’herbe sous les pieds du plus grand « pouvoiriste » de sa génération dans la région des grands Lacs. Bien avant le coup d’éclat de l’UNAFEC, la fronde s’était déjà très largement emparée de la majorité présidentielle. Assurément, le roi est bientôt nu. Car il n’est pas exclu que, la brèche étant ouverte, d’autres mouvements, dans un élan panurgique, sautent aussi le pas. Voilà ce qui en coûtera, entre autres, à Kabila-fils, de ne pas savoir lire les signes du temps.

Le Pays

Articles similaires

LIBERATION D’OTAGES: une quinzaine de soldats burkinabè ont participé à l’opération

ActuBurkina

PRESIDENCE DU CONSEIL DU PATRONAT: Apollinaire Compaoré et Élie Justin Ouédraogo candidats

ActuBurkina

Transition au Burkina : Le Premier ministre Me Apollinaire Kyelem compte réduire les salaires des ministres

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR