ActuBurkina
A la une Santé

Journée mondiale du donneur de sang: le message du ministre de la Santé

Ceci est un message du ministre de la Santé et de l’hygiène publique à l’occasion de la 20e journée mondiale du donneur de sang. Lisez!
« 20 ans de célébration du don de sang : merci à tous les donneurs de sang !», tel est le thème de la Journée mondiale du donneur de sang (JMDS) qui est célébrée au Burkina Faso à l’instar des autres pays du monde le 14 juin 2024. Cette édition, commémorant le 20e anniversaire de la célébration de la Journée mondiale du donneur de sang en 2024 est une occasion de rendre un vibrant hommage à l’ensemble des donneurs volontaires ou bénévoles pour le geste salvateur qu’ils posent régulièrement en donnant leur sang pour sauver des vies. La commémoration des vingt ans du donneur de sang est également une occasion de reconnaissance des bienfaits sur la vie des patients et celle des donneurs.
En outre, il s’agit d’un appel à l’action, pour motiver davantage de personnes à rejoindre le mouvement mondial du don de sang.
Ainsi, les objectifs assignés à la campagne de la journée cette année sont :
✓remercier les millions de donneurs de sang volontaires qui ont contribué à la santé et au bien-être de millions de personnes dans le monde, et leur rendre hommage ;
✓présenter les réalisations et les défis des programmes nationaux de transfusion sanguine et faire part des meilleures pratiques et des enseignements tirés ;
✓mettre en évidence le besoin continu de dons de sang réguliers non rémunérés pour parvenir à un accès universel à des transfusions sanguines sûres.
✓promouvoir une culture de don de sang régulier auprès des jeunes et du grand public et accroître la diversité et la durabilité du vivier de donneurs de sang.
Dans les soins de santé, la transfusion sanguine joue un rôle essentiel. Elle permet aux patients de vivre plus longtemps et d’avoir une meilleure qualité de vie. En outre, elle facilite les actes médicaux et chirurgicaux complexes, ce qui rend cette pratique indispensable dans les soins de la mère et de l’enfant, ainsi qu’en cas de catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme.
La réalisation de transfusions sanguines sécurisées est une composante essentielle de tout système de santé, y compris celui du Burkina Faso. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, pour garantir la sécurité des transfusions sanguines, il est crucial que les dons de sang soient effectués par des volontaires non rémunérés et que des systèmes de transfusion coordonnés soient mis en place au niveau national.
Le Burkina Faso s’est résolument engagé à respecter ces principes relatifs à la transfusion sanguine en prenant différentes mesures. Il s’agit, entre autres, de la création en 2000, d’un centre national dédié à cette activité, de l’élaboration de normes réglementaires en matière de transfusion sanguine, de la construction d’infrastructures adéquates et l’équipement en matériel médical requis, de la mise à disposition de moyens logistiques appropriés, ainsi que la formation de ressources humaines spécialisées dans ce domaine.
En 2023, au Burkina Faso, au total 135 818 poches de sang ont été collectées sur l’ensemble du territoire national. Ces poches de sang ont été traitées pour garantir leur sécurité avant d’être transfusées à des patients à grande majorité des enfants de moins de cinq (5) ans et des femmes âgées de 15 à 49 ans soit 60 % de l’ensemble des bénéficiaires. Ces statistiques s’expliquent par la prévalence de l’anémie liée au paludisme chez l’enfant et des hémorragies fréquentes lors des accouchements dans notre pays.
Ces résultats encourageants n’auraient pas été possibles sans la contribution inestimable des donneurs de sang volontaires et bénévoles, qui représentent environ 91% des donneurs de sang dans le pays. En effet, le taux de fidélisation de ces donneurs de sang (dans les zones CNTS en 2023) a été de 29,95% (35 393 / 118 158) pour une cible devant être supérieure à 30%.
Cette fidélisation, bien que légèrement inférieure à la cible, témoigne de l’engagement et de la volonté des donneurs de sang, à contribuer régulièrement à cette noble cause.
C’est le lieu pour nous de réitérer au nom des plus hautes autorités de notre pays, la reconnaissance de la Nation entière, à tous les donneurs de sang bénévoles, pour leur geste altruiste qu’ils posent au quotidien pour redonner le sourire à l’enfant, à la femme, à la famille et au pays tout entier. C’est pourquoi, je voudrais que nous nous engagions pour des dons volontaires et réguliers afin d’atteindre l’objectif de 235 928 poches de sang en 2024 pour couvrir les besoins théoriques selon la méthode de calcul de l’OMS.
Notre profonde gratitude va également à l’endroit des partenaires techniques et financiers et de la société civile, notamment ceux qui sont spécifiquement dévoués à la promotion du don de sang pour leur accompagnement. Invite vous est faite à poursuivre votre soutien afin que nous parvenions ensemble à l’autosuffisance en produits sanguins sécurisés au Burkina Faso. Nous ne saurions passer sous silence, l’engagement du personnel de santé que nous saluons et encourageons au passage.
J’invite également les responsables des services de transfusion sanguine et les utilisateurs des produits sanguins à respecter les normes et directives nationales en matière de transfusion sanguine en vue de produire toujours du sang sécurisé et de l’utiliser de façon rationnelle dans l’intérêt des malades et de toute la population burkinabè.
Bonne célébration de la journée mondiale du donneur de sang à toutes et à tous !
Fait à Ouagadougou, le 14 juin 2024
Dr Robert Lucien Jean-Claude KARGOUGOU
Officier de l’Ordre National

Articles similaires

CONSEQUENCES ECONOMIQUES DU COVID-19: voici ce que propose l’UPC

ActuBurkina

MATCH AMICAL BURKINA-GABON : les 26 poulains  de Kamou Malo connus

ActuBurkina

MATCH BURKINA-BOTSWANA: l’UNSE sonne la mobilisation

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR