ActuBurkina
A la une Société

JEUX OLYMPIQUES AU BRESIL: un groupe terroriste planifiait des attentats

La police fédérale brésilienne a arrêté jeudi 10 jeunes suspectés de planifier des attentats pendant les Jeux olympiques de Rio. Lundi dernier, des partisans brésiliens de l’État islamique s’étaient signalés.

Les Jeux olympiques  de Rio de Janeiro débutent le 5 août. Hier  21 juillet,  la police fédérale brésilienne a annoncé avoir arrêté un groupe de 10 jeunes suspectés de planifier des attentats pendant les épreuves sportives. Ils sont tous Brésiliens, et l’un d’eux est mineur, a précisé le ministre de la Justice, Alexandre de Moraes, lors d’une conférence de presse à Brasilia. Certains avaient prêté allégeance à l’organisation État islamique «via Internet» et avaient tenté d’acheter une arme, a -t-il indiqué. «Ils communiquaient entre eux par WhatsApp et Telegram et seulement deux se connaissaient avant. Le leader est de l’État du Parana (sud)», a ajouté le ministre, parlant d’une «cellule très amateur».

Selon le ministre, les dix suspects étaient surveillés depuis avril et «participaient à un groupe dénommé  »Défenseurs de la charia » et projetaient d’acquérir des armes pour commettre des crimes au Brésil et même à l’étranger»…

Ces opérations sont liées à l’apparition toute récente au Brésil d’une plateforme sympathisante de Daech. Lundi dernier, l’entreprise américaine SITE Intelligence Group, spécialisée dans l’analyse des réseaux djihadistes, avait repéré le groupe «Ansar al-Khalifah Brazil» («les partisans – ou compagnons – du Califat du Brésil», NDLR), qui diffusait via la messagerie cryptée Telegram de la propagande en arabe, anglais et portugais.

Selon SITE, le groupe appelle à des attaques individuelles lors des Jeux olympiques de Rio. Il exalte également l’exemple de la prise d’otages et du meurtre d’athlètes israéliens, lors des épreuves sportives de Munich, en 1972. Une référence paradoxale, car l’opération fut l’œuvre du groupe palestinien Septembre Noir, issu du Fatah, nationaliste et laïc, représentant un courant idéologique rejeté par les islamistes…

Environ 85 000 membres de forces de sécurité mobilisés

Ce  géant sud-américain du Moyen-Orient pourrait donc être une cible des actions de l’Etat islamique. Ce pays très majoritairement chrétien (65 % catholiques, 22 % protestants) compte une petite communauté musulmane: à peine 2 millions d’habitants sur les quelque 200 millions de Brésiliens. Elle rassemble à l’origine des descendants d’immigrés syriens, libanais et palestiniens, arrivés dès le début du XXe siècle. Mais on observe depuis les années 2000 un phénomène de conversions important, notamment au sein des populations afro-brésiliennes défavorisées.

Le Brésil avait déjà musclé la sécurité des Jeux: près de 85.000 membres des forces de sécurité, dont 47.000 policiers et 38.000 militaires, seront mobilisés pour assurer la sécurité des 10.500 athlètes mais aussi des officiels, journalistes et 500.000 touristes du monde entier attendus à Rio.

Lefigaro.fr

Articles similaires

Usine de transformation de tomate : plus de 5 milliards d’investissement

ActuBurkina

Burkina : l’UPC encourage les Burkinabè à œuvrer au succès du Forum nationale de la réconciliation

ActuBurkina

CLIMAT ET DEVELOPPEMENT DURABLE : le prix Mohammed VI lancé

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR