ActuBurkina
A la une Société

GUINEE : un mort dans une manifestation de l’opposition

Un jeune homme a été tué par balle mercredi à Conakry lors d’une nouvelle manifestation de l’opposition  à Wanindara dans la haute banlieue de Conakry. Un drame qui survient après un accord conclu la veille avec le gouvernement, mettant fin  à la grève des enseignants qui dure depuis  plus d’un mois.

Des partisans de l’opposition, qui conteste les résultats des élections locales du 4 février, officiellement remportées par le parti du président Alpha Condé, manifestaient mercredi dans la capitale et en province, notamment dans le centre et l’ouest du pays, selon des témoins joints par l’AFP.

Le  jeune homme, identifié comme Boubacar Diallo, 25 ans, a été transporté d’urgence dans un centre médical où il a succombé à ses blessures, a affirmé le directeur de la polyclinique de Dixinn, le Dr Abdoulaye Barry.

« J’ai reçu le corps d’un jeune blessé par balles », dans le quartier de Wanidara, selon sa famille, a précisé le médecin. »Il est arrivé ici déjà mort, il est décédé en cours de route », a-t-il ajouté.

« C’est vraiment triste pour ce pays, c’est vraiment triste pour nous et sa famille », a déclaré à l’AFP le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo, qui participait à la manifestation, estimant à 91 le nombre d’opposants tués depuis l’accession au pouvoir de M. Condé en 2010.

Le chef du groupe parlementaire du parti au pouvoir, Amadou Damaro Camara, a accusé mardi l’opposition de tenter de « déstabiliser le régime d’Alpha Condé ».

Malgré ces tensions politiques persistantes, le front social a connu une accalmie avec la conclusion dans la nuit de mardi à mercredi d’un accord mettant fin à la grève des enseignants qui avait donné lieu à des manifestations…

Avec AFP

Articles similaires

Lancement des travaux de routes urbaines et interurbaines : réaliser des infrastructures durables au profit des populations

ActuBurkina

Attaque sur l’axe Oursi-Déou: Le MBDHP condamne sans équivoque

ActuBurkina

LEGISLATIVES DANS LE KADIOGO : l’ODT dénonce le retrait de son logo sur des spécimens de bulletins de vote

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR