ActuBurkina
A la une Société

GESTION DU FRET : le président du Faso promet la prise en compte des préoccupations de la FUTRB, selon Issoufou Maïga

La faitière unique des transporteurs routiers du Burkina (FUTRB) était face à la presse dans l’après-midi du 14 octobre dernier au Conseil burkinabè des chargeurs à Ouagadougou. Au menu des échanges, faire le point aux hommes de médias de l’audience de la FUTRB avec le président du Faso en lien avec la gestion du fret au Burkina. Gestion dans laquelle la FUTRB estime ne pas être suffisamment impliquée par le ministère des Transports. Au sortir de l’audience,  Issoufou Maïga, le président de la faîtière,  a indiqué que le président du Faso a promis de prendre en compte les préoccupations de la FUTRB.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a promis de prendre en compte les préoccupations de la faitière unique des transporteurs routiers du Burkina (FUTRB) dans le processus de gestion du fret en provenance et à destination du Burkina. L’audience du président du Faso avec les responsables de la faîtière fait suite à la conférence de presse animée par la FUTRB, le 12 octobre dernier 2020, à Ouagadougou pour dénoncer le refus de son ministère de tutelle en l’occurrence celui des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière son refus d’impliquer la faîtière dans le processus de gestion du fret.

Le président de la FUTRB a fait savoir au cours de la conférence de presse qu’il a fait parvenir les propositions d’amendement afin que le décret controversé puisse être accepté par toutes les parties prenantes. Il a souligné que les institutions telles la Primature, le Conseil national du patronat burkinabè, la chambre de commerce et d’industrie du Burkina, le Haut conseil du dialogue social ont contribué fortement dans la gestion de cette crise dans le monde du transport.

A l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) qui avait entamé une grève de 96 heures sur l’étendue du territoire national pour compter du 14 octobre 2020, la FUTRB par la voix de son président,  l’a exhortée à sursoir à cette grève qui ne fera que plonger le Burkina dans un gouffre économique. Cette conférence de presse a été également une tribune pour le président de la FUTRB de renouveler son engagement à œuvrer aux côtés du gouvernement pour  que le Burkina ne dispose que d’une faîtière unique des transporteurs afin d’éviter le désordre et les crises que connait le secteur du Transport.

Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

 

Articles similaires

NOMINATION DE MUGABE COMME AMBASSADEUR DE BONNE VOLONTE : le rétropédalage de l’OMS

ActuBurkina

Arrestation des présumés auteurs de la mort de l’assistant de police, Stéphane Tiémtoré

ActuBurkina

Coupe du monde 2018: le tirage au sort complet de la zone Afrique

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR