ActuBurkina
A la une Politique

GAMBIE : il y a un an, Yahya Jammeh quittait le pouvoir !

Cela fait un an déjà que la « nouvelle Gambie » est née. Le 2 décembre 2016, les résultats étaient annoncés : après 22 ans de pouvoir, le président Yahya Jammeh s’inclinait devant une coalition de partis d’opposition, menée par l’homme d’affaires Adama Barrow.

Jammeh appelle alors le nouveau président, démocratiquement élu, pour le féliciter. Mais quelques jours plus tard, un coup de théâtre s’est produit dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest, le président Jammeh qui venait de reconnaître sa défaite décide de s’accrocher au pouvoir. Devant cette forfaiture, le Sénégal active le conseil de sécurité de l’Onu pour une réaction urgente afin d’épargner le chaos dans ce pays et d’obliger Yahya Jammeh à respecter le choix démocratique de la population gambienne.

Le Lion de la Gambie, qui s’était montré ferme dans sa décision de faire réorganiser l’élection, laquelle il venait de perdre, se verra obliger de partir sous contrainte militaire, et avec lui toute sa famille, vers la Guinée équatoriale.  Samedi 2 décembre, un grand rassemblement était organisé par les Gambiens pour célébrer cette date clé de l’histoire politique de la Gambie.

Soutenu par le Sénégal, Adama Barro, qui avait prêté serment au Sénégal, retournera dans son pays pour prêter un autre serment, cette fois-ci, face à son peuple, avec comme ultime objectif de redresser la Gambie qui vient de se libérer d’une dictature vieille de 22 ans.

Pour rappel, le pouvoir politique gambien, sous Yahya Jammeh, n’a jamais était en harmonie avec celui du Sénégal. Ici, Yahya Jammeh, se prononçant sur le fait.

Dakarswagg

Articles similaires

SPORT : Samuel Eto’o candidat au poste de président de la Fédération Camerounaise de Football

ActuBurkina

TCHAD : Mahamat Idriss Déby Itno, le nouveau visage du Tchad

ActuBurkina

Hématome rétro placentaire:  une complication grave de la grossesse !

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR