ActuBurkina
A la une Société

Force Barkhane : le RM/BF demande au MPSR de clarifier la position du Burkina

Le Réseau des mouvements du Burkina Faso (RM/BF) a animé, dans la matinée de ce 25 mars 2022, à Ouagadougou, une conférence de presse pour demander au Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR)  de clarifier la position du Burkina en ce qui concerne la force française Barkhane.

Clarifier officiellement la position du Burkina vis-à-vis de la France et de sa force Barkhane. Tel est le vœu  du RM/BF. Les membres du réseau l’ont fait savoir ce 25 mars,  au cours d’une conférence de presse. « Parce que c’est sous le MPSR que nous avons vu la force tenir une conférence de presse sur le sol burkinabè », a expliqué le secrétaire général du RM/BF, Lassané Kaboré. Selon lui, peu importe avec quel pays le Burkina traite mais pourvu que ce partenaire fasse revenir la paix. « Le RM/BF veut la paix, la sécurité au Burkina; qu’on  traite avec la France ou avec n’importe quel autre pays, il faut qu’on nous trouve des partenaires sûrs et fiables pour ramener la sécurité au Burkina. Le plus important pour le RM/BF, c’est la sécurisation du territoire national », a-t-il déclaré avant de demander aux ministères en charge de la défense et de la sécurité à « accroitre davantage la présence des Forces de défense et de sécurité sur toute l’étendue du territoire national ». Pour les conférenciers, il faut que le peuple sente des signes visibles de l’armée sur le terrain. « Il faut qu’ils nous prouvent qu’ils sont venus pour restaurer le pays », a dit M. Kaboré.

Concernant le président Roch Marc Kaboré, en détention depuis deux mois, le RM/BF  souligne que s’il n’y a aucune poursuite judiciaire le concernant, qu’il soit libéré « sans condition et dans un bref délai ».

Colette DRABO

Articles similaires

COVID-19 AU BURKINA : l’UAS pour la baisse des prix des produits de première nécessité

ActuBurkina

Déclarations du PM sur les écoutes téléphoniques Soro/Bassolé : la NAFA condamne

ActuBurkina

MAROC : les travailleuses domestiques désormais protégées par la loi

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR