ActuBurkina
A la une Société

FEU NORBERT ZONGO : une avenue de la capitale porte désormais son nom

Cela fait 17ans que le journaliste Norbert Zongo et trois de ses compagnons ont été assassinés dans des circonstances non encore élucidées. A l’occasion de la commémoration de ce triste anniversaire, le gouvernement de la transition a voulu rendre hommage à l’illustre disparu en baptisant une avenue de la capitale en son nom. La cérémonie de baptême a eu lieu le 12 décembre 2015 en présence du Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, du président du Conseil national de la transition, Chérif Sy, du président du Faso nouvellement élu, Roch Marc Christian Kaboré, et bien d’autres illustres invités.
17 ans après son assassinat, une avenue de la capitale a été dédiée le 12 décembre dernier, veille de la commémoration de ce triste anniversaire à Norbert Zongo, par les autorités de la transition. La cérémonie de baptême de cette voirie urbaine précédemment identifiée par le numéro 54.915 sise dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou débutant au Nord par le boulevard Françafrique et finissant au Sud par la ligne électrique de haute tension traversant la Nationale n°6, s’est déroulée en présence d’illustres personnalités. Ce geste des autorités de la transition a été salué par l’ensemble des intervenants. Pour le porte-parole de la famille Zongo, Victor Zongo, « c’est le début d’une victoire qui est l’œuvre de tous les Burkinabè ». Il a traduit les remerciements de la famille aux membres du gouvernement de la transition qui ont pris « l’initiative de rendre Norbert encore plus immortel ». Idem pour Jean Claude Méda, président du comité de pilotage du Centre de presse Norbert Zongo et porte-parole des journalistes qui a également rendu hommage aux autorités de la transition. « Notre attente la plus profonde est que vérité et justice lui soit rendu ainsi qu’à ses compagnons. Nos regards sont toujours tournés vers la justice… Nous restons donc vigilants et attentifs à ce que la justice aille vite et plus loin pour qu’un jour nous sachions les commanditaires et les exécutants », a-t-il dit. De l’avis de Chrysogone Zougmoré, le meilleur hommage, la meilleure immortalisation qui vaille pour Norbert et ses compagnons est la vérité et la justice. Aux familles des disparus, M. Zougmoré a assuré de leur disponibilité et détermination à toujours les accompagner jusqu’à l’éclatement de la vérité et la justice.
Dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe et commémoration de ce triste anniversaire ont été les points forts de la journée du 13 décembre 2015.

Colette DRABO

Articles similaires

LEGISLATIVES FRANCAISES 2017 : le taux de participation est de 40,75 % à 17 heures

ActuBurkina

BOUDRY DANS LE GANZOURGOU: un mort après une intrusion dans le camp militaire (radio Oméga)

ActuBurkina

UNIVERSITES PUBLIQUES : les chercheurs interpellent le chef du gouvernement sur leur situation

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR