ActuBurkina
A la une Economie

EXPLOITATION MINIERE AU BURKINA : plus d’1 milliard de FCFA transféré aux collectivités territoriales en 2015

L’Initiative pour la transparence des industries extractives- Burkina Faso (ITIE-BF) était face à la presse ce 3 août 2016, à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre avec les hommes de médias,  les premiers responsables de l’initiative  se sont penchés sur la taxe superficiaire perçue dans les sociétés minières, en présence de membres de la société civile, des sociétés minières et des responsables du Trésor public.

1593 611 701 FCFA, c’est le montant transféré aux collectivités territoriales impactées par l’activité minière en 2015. Cette somme représente 20% de la taxe superficiaire récoltée en 2015 par le Trésor public et transférée aux régions et communes abritant des sites miniers. Le montant global de la taxe sur l’espace occupé par les mines, quant à elle, représente la bagatelle de 7 947 611 701 FCFA. La conférence de presse  du 3 août, de l’avis du  secrétaire permanent de l’ITIE-BF, Alidou Ouédraogo, s’inscrit dans la logique de tout mettre en œuvre  pour assurer la transparence dans le secteur minier burkinabè. Il  a rassuré que l’ensemble des régions concernées ont pu bénéficier des recettes minières collectées en 2015, en l’occurrence les 20% de la taxe superficiaire collectée auprès des sociétés extractives. « Les montants des recettes affectées aux collectivités territoriales (NDLR : régions et communes) varient d’une région à une autre ainsi que d’une commune à une autre, du fait de la différence dans les superficies occupées par les sociétés minières », a précisé M. Ouédraogo. En outre, il importe de retenir que les montants transférés en juillet aux collectivités territoriales varient de 610 186 459 F CFA pour la région du Mouhoun à 5 968 657 F CFA pour la région du Centre.

Les sommes transférées aux communes varient entre 700 882 F CFA à  82 779 517 F CFA

 Pour ce qui concerne les communes, les sommes varient de 82 779 517 F CFA pour la commune de Mané dans le Centre-Nord, à 700 882 F CFA pour les communes de Kokologho, Nanoro  et Soaw dans la région du Centre-Ouest. La représentante du Trésor public, Aissata Traoré, a mentionné que 285 communes ont bénéficié de cette taxe qui s’élève à 2 500 F CFA le km2 pour la première année d’exploitation, 7 500 F CFA à partir de la quatrième année. La société civile, par la voix de Jonas Hien, a reconnu que l’ITIE-BF fait des pieds et des mains pour éclairer la population Burkinabè sur les activités minières pratiquées sur leur sol. « Un suivi approprié sera réalisé sur les recettes transférées aux collectivités territoriales pour s’assurer de leur utilisation à bon escient », a-t-il renchéri. Le pour sa part, le SP/ITIE -BF, Alidou Ouédraogo, a promis que sa structure poursuivra ses efforts pour une gestion efficace et transparente du secteur minier national. Toute chose qui permettra, à son avis, de permettre au Burkina de conserver durablement son statut de pays conforme à la norme internationale ITIE.

Sougrinoma Ismaël GANSORE

(Stagiaire)

ENCADRE

Les montants transférés aux régions par ordre décroissant

-Boucle du Mouhoun : 610 186 456 F CFA

– Centre-Nord : 317 677 689 F CFA

– Sahel : 236 545 564 F CFA

– Centre-Est : 91 222 044 F CFA

– Sud-ouest : 88 915 432 F CFA

– Nord : 87 380 954 F CFA

– Cascades : 62 584 927 F CFA

– Hauts-Bassins : 47 932 331 F CFA

– Est : 17 663 364 F CFA

– Centre-Ouest : 14 416 686 F CFA

– Plateau-Central : 6 569 693 FCFA

– Centre-Sud : 6 276 231 F CFA

– Centre : 5 968 653 F CFA

 

 

Articles similaires

FRANC CFA : que peut-on attendre de la réunion des ministres de la zone prévue en avril ?

ActuBurkina

RAJIT à la recherche d’un consensus légal entre miniers et les populations locale

ActuBurkina

ECONOMIE: Top 10 des pays africains les plus attractifs pour les investissements en 2020, selon la Rand Merchant Bank

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR