ActuBurkina
Société

ETATS FINANCIERS DES SOCIETES D’ETAT, EXERCICE 2014 : 6 déficitaires sur 19

La 23e Assemblée générale des Sociétés d’Etat (AG-SE), a ouvert ses portes le 29 juin 2015, sous la présidence du Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, représentant le chef de l’Etat, Michel Kafando. Prévue pour durer 48h, cette AG-SE a réuni dans la salle de conférences de Ouaga 2000, 21 entreprises, notamment 19 sociétés d’Etat et 2 établissements publics de prévoyance sociale (EPPS) dont les états financiers exercice 2014 ou des rapports d’explication sur leur processus d’opérationnalisation seront examinés.

 

6 sociétés d’Etat sur les 19 appelées à présenter leurs états financiers sont déficitaires, une contre-performance par rapport à l’exercice 2013, où l’ensemble des sociétés ayant présenté leurs comptes étaient bénéficiaires. C’est le constat fait lors de la 23e Assemblée générale des Sociétés d’Etat (AG-SE) dont la cérémonie d’ouverture s’est tenue le 29 juin dernier, à Ouagadougou. En effet, 19 entreprises présenteront leurs comptes à l’examen et à l’approbation de la 23e session de l’AG-SE, tandis que 2 sociétés, de création récente, présenteront des rapports d’explication sur leur processus d’opérationnalisation.

A en croire Sibiri Sanou du secrétariat sur la gestion des sociétés d’Etat, exercice 2014, l’activité économique nationale a été marquée par la baisse de la production céréalière, la contraction des importations et la situation sociopolitique nationale ayant abouti à l’insurrection de fin octobre 2014. «  Le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel a baissé de 2,6% en passant de 6,6% en 2013, à 4% en 2014 », a-t-il dit. Et de poursuivre que vu ce contexte, 5 des sociétés d’Etat ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires. Quant au chiffre d’affaires global des sociétés d’Etat, a confié Sibiri Sanou, il a augmenté de 2,6% en 2014 contre 11,42% en 2013, une baisse substantielle qui montre que la croissance des activités des sociétés d’Etat est plus faible en 2014 par rapport à l’exercice précédent.

Déficit de plus de 11 milliards pour la SONABEL

Le Premier ministre Yacouba Isaac Zida a, pour sa part, rappelé que le résultat net cumulé des sociétés d’Etat est de 62,093 milliards de francs CFA en 2014 contre 81,111 milliards de francs CFA en 2013, soit une baisse de 23,45%. Une baisse qui, a-t-il dit, est due au déficit de 11,753 milliards de francs CFA réalisé par l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage déléguée en bâtiments et aménagement urbain (ACOMOD-BURKINA), le Bureau des mines et de la géologie du Burkina (BUMIGEB), la Minoterie du Faso (MINOFA), la Société d’exploitation des phosphates du Burkina (SEPB), la Société nationale de gestion des stocks de sécurité (SONAGESS) et la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL). Et de signaler que la SONABEL, à elle seule, contribue à ce déficit à hauteur de 11,189 milliards de francs CFA, soit 95,20%. « Malgré le contexte et les contre-performances, nos sociétés ont pu contribuer à alimenter le budget national à hauteur de 195,510 milliards de francs CFA en 2014 et la situation économique et financière de nos entreprises reste globalement satisfaisante », a dit Yacouba Isaac Zida. Toutefois, rappelant les difficultés auxquelles les sociétés déficitaires font face, le Premier ministre a demandé aux participants à la 23e session de l’AG-SE de travailler à trouver des solutions idoines à celles-ci, afin de permettre auxdites sociétés de participer pleinement au développement économique et social du Burkina Faso.

Parlant des recommandations issues de la précédente AG-SE, Yacouba Isaac Zida a salué les efforts faits pour leur mise en œuvre. Il a cependant fait noter, entre autres, que la recommandation relative à la prise en compte de la spécificité des sociétés d’Etat dans les procédures n’a pas connu un début de mise en œuvre, d’où l’invite faite à la 23e AG-SE de se pencher sérieusement sur la question.

Thierry Sami SOU

 

 Bon à savoir

 

Parmi les entreprises qui prennent part à la 23e AG-SE, les 13 non déficitaires ont réalisé un bénéfice net global de 73,845 milliards de francs CFA en 2014 contre 81,111 milliards de francs CFA en 2013, soit une baisse de 8,96% due à la diminution des résultats individuels et au nombre des sociétés déficitaires. La contribution des sociétés d’Etat au budget national s’élève à 195,510 milliards pour l’exercice 2014. Cette contribution provient principalement de la Société nationale des hydrocarbures du Burkina (SONABHY) à hauteur de 149,557 milliards de francs CFA, suivie de la Loterie nationale du Burkina (LONAB) à hauteur de 15,350 milliards de francs CFA

Articles similaires

Réconciliation nationale: « ce qui nous divise peut-être adouci ou exacerbé par les paroles des uns et des autres », dixit Zéphirin Diabré

ActuBurkina

Communiqué du SYNATEL sur la situation à l’ONATEL ( UAS)

ActuBurkina

Procès de Adja Komsilga: » je regrette parce que celui que j’ai battu est un père »( prévenu Boureima Ouédraogo)

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR