ActuBurkina
A la une Politique

ELECTIONS COMPLEMENTAIRES ET PARTIELLES A ZOGORE: le NTD pour un scrutin apaisé

Ceci est une déclaration du Nouveau temps pour la démocratie (NTD) sur les élections complémentaires  et partielles à Zogoré. Le parti invite les partis politiques, toutes les autorités coutumières, religieuses, administratives à soutenir les futures actions  pour des élections apaisées.

 « Par la grâce de Dieu tout puissant, par les bénédictions de sa majesté Naaba Kiba, Roi du Yatenga, les listes des cinq partis (ADF-RDA, Le FASO autrement, Le MPP, le NTD et L’UPC) postulant pour la Mairie de Zogoré ont été validées le mardi, 28 mars 2017. Notre souhait est que les élections puissent se tenir dans la paix, la transparence et la sérénité avec la participation de tous les partis, de tous les candidats pour que la commune de Zogoré puisse  avoir les mêmes droits que les autres communes afin d’amorcer un développement réel, préoccupation essentiellement des populations.

Cependant, nous, hommes politiques,  avons lamentablement échoué  dans la gestion de la crise qui secoue depuis plusieurs années la commune de Zogoré. Nous devons en toute  humilité de reconnaitre cette faille dans le souci de rechercher les solutions durables en tenant compte de l’intérêt supérieur des filles et fils de la commune de Zogoré.

En effet, la commune de Zogoré traverse une crise depuis plusieurs années liée à des causes politiques dont nous les animateurs de la vie politique n’avons pas cherché à résoudre. Comme si cela ne suffisait pas, chacun cherchait à mieux exploiter cette crise à sa faveur pour servir ses intérêts en laissant ceux des populations. On peut même dire que certains hommes se servaient de cette crise pour avoir la grâce et les faveurs des leadeurs politiques par des propos malveillant  de nature à envenimer la situation afin d’attiré plus de profit.

 La crise qui sévit à Zogoré constituait en quelque sorte une mine d’or  surtout en période électorale. Après les élections on s’en fout de la crise qui divise les gens à Zogoré !!! Cette tendance, cette façon de procéder est inacceptable ;  le vivre ensemble a ses exigences et engendre souvent des mésententes, des manquements mais que l’on doit surmonter avec l’appui de tous ceux qui ont le bon sens et soutenu par le triomphe de la sagesse, la tolérance et les sacrifices dans la construction de la maison commune. Nous devons nous garder de remuer le couteau dans la plaie pour radicaliser les positions afin d’en tirer profit. Nous devrions au contraire jouer un rôle prépondérant dans le recensement de la plaie avec tous les acteurs impliqués sans exclusion aucune. Dans cette logique, le NTD parti épris de paix, de justice et soucieux de l’avenir radieux de la commune de Zogoré voudrait interpeler tous les partis politiques présents à Zogoré à travers leurs responsables, les chefs des seize (16) villages avec l’appui inestimable du chef de Zogoré, du check de Zogoré, des imams, des chefs des forgerons, des chef de Yarcés, des chef des peulhs, des chefs des Benda, les protestants, les catéchistes, les pasteurs à s’investir résolument pour une réconciliation sincère et totale entre les fils et les filles de Zogoré et même entre les villages car la commune accuse déjà un grand retard dans son développement malgré sa situation très stratégique. Les médiateurs traditionnels de renommé, les chefs des forgerons, les Benda doivent jouer pleinement un rôle de premier ordre dans cette réconciliation. Les ONC ne sont pas oubliées. L’élaboration d’une charte des partis politiques pour garantir une paix durable à Zogoré est une nécessité absolue. L’objectif de cette démarche teintées de discernement et de clairvoyance est d’œuvrer de sorte que le maire qui sera élu soit le maire de tous les villages, qui composent la commune de Zogoré, le maire de tous les partis ayant obtenu de conseillés ou pas à l’issue de ces élections municipales du 28 mai 2017. La commune de Zogoré a besoin d’une  stabilité institutionnelle. La commune de Zogoré a besoin de l’apport de tous de ces filles et de ces fils. La commune de Zogoré a besoin de l’appui de ses dynamiques filles et fils à travers le pays, la commune de Zogoré a besoin de la contribution de sa puissante diaspora à travers le monde. La commune de Zogoré a besoin de l’accompagnement des grands hommes politiques et administratifs du Yatenga. La commune de Zogoré a besoin enfin  de l’accompagnement conséquent du gouvernement pour son décollage économique, culturelle, sportive désormais possible, car le développer c’est maintenant. Le Yatenga dispose à présent  des hommes capables à tous le niveau pour soutenir  Zogoré dans son développement intégral après ces élections.

 L’entente, la cohésion sociale et la stabilité  institutionnelle sont les  préalables  pour tout développement. Alors nous invitons tous les partis politiques, toutes les autorités coutumières religieuses, administratives à soutenir nos futures actions  pour des élections apaisées, pour le respect des résultats issus des urnes et surtout à enterrer la hache de la division, de l’exclusion et de la haine ».

 Prince OUEDRAOGO Releouindé 1er

Secrétaire provinciale du Nouveau Temps pour la Démocratie (NTD)/Yatenga

 

Articles similaires

USA: Donald Trump coupe les vivres à 14 millions de chômeurs américains

ActuBurkina

UNIR / PS : une journée de la femme sankariste instituée

ActuBurkina

JOURNÉE MONDIALE DU DONNEUR DE SANG 2020 : le  message de la ministre Claudine Lougué

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR