ActuBurkina
A la une Politique

ELECTIONS AU BURKINA: Le MODEM de Nathanaël Ouédraogo et ses camarades soutient Roch Marc Christian Kaboré

C’est officiel, le Mouvement démocrate (MODEM) est désormais un parti politique qui  a décidé de soutenir  le président Roch Marc Christian Kaboré pour ces élections couplées du 20 novembre 2020. L’annonce a été faite au cours d’un point de presse animé ce 18 novembre 2020 à Ouagadougou par son coordonnateur, Nathanaël Ouédraogo.

 A quatre jours de la tenue des élections,  le MODEM lancé le 29 octobre dernier, s’est  constitué en un parti politique. Sur ce fait, il entend apporter son soutien au Président sortant, Roch Marc Kaboré, qui est candidat à sa propre succession. Selon son coordonnateur, Nathanaël Ouédraogo, cette décision est intervenue après une concertation engagée depuis le 7 novembre dernier et qui a  abouti à une décision définitive le 16 novembre 2020. A en croire les conférenciers, l’OPA.BF de Me Ambroise Farama faisait partie du choix des militants du MODEM du point de vue de la pertinence de son  projet de société, mais la balance s’est  finalement tournée en faveur du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui a convaincu les militants et sympathisants dudit partit, au regard de la pertinence des propositions de son programme de gouvernance. Mieux, à en croire Nathanaël Ouédraogo, l’offre du candidat Roch Kaboré apparait nettement réaliste et est sans pareil. Pour lui, il faudra donc  lui permettre de continuer l’œuvre de construction du pays entamée depuis cinq ans.  Et Nathanaël Ouédraogo d’indiquer que : « Nous n’allons pas nous aventurer à soutenir un parti signataire de l’accord politique de coalition et de gouvernement avec Zéphirin Diabré au risque pour le mouvement de se dédire ».

Il faut noter que les premiers responsables du MODEM, à savoir Nathanaël Ouédraogo, le Poé Naaba, Awa Drabo, etc. sont tous des frondeurs de l’Union du progrès et le changement (UPC), qui  critiquent la mal gouvernance et la gestion opaque et cavalière du Président Diabré. Et leur slogan, « Tous en mouvement Roch 2020, MODEM Roch 2020 ». Le coordonnateur du MODEM a laissé entendre que l’épisode des démissions est loin d’être terminée parce que « la tanière » suinte.

Didèdoua Franck ZINGUE

Articles similaires

NIGER : un nouveau gouvernement de 33 membres pour booster le développement

ActuBurkina

JEAN BERTRAND OUEDRAOGO ET JEROME BOUGOUMA, DEFERES A LA MACO

ActuBurkina

COMPTE RENDU DU CONSEIL DES MINISTRES EXTRAORDINAIRE DU 16/03/15

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR