ActuBurkina
A la une Politique

Election présidentielle 2015 : des recours contre Roch, Djibrill, Yacouba, Ram et Salvador

Les candidats à la présidentielle du 11 octobre 2015 avaient jusqu’à hier dimanche 6 septembre, pour déposer des recours au Conseil constitutionnel contre telle ou telle candidature. Au moment où nous tracions ces lignes, 5 candidats parmi les 16 provisoirement listés, ont été visés par les recours dont ceux de Ablassé Ouédraogo du parti « Le Faso Autrement » et Me Bénéwendé Sankara de l’UNIR/PS. Il s’agit précisément de Roch Marc Christian Kaboré, candidat du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP), de Djibrill Bassolé, candidat indépendant soutenu par la Nouvelle Alliance du Faso (NAFA), de Yacouba Ouédraogo de l’Union pour un Burkina Nouveau (UBN), de Ram Ouédraogo du Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) et de Salvador Isidore Yaméogo du Rassemblement des Démocrates du Faso (RDF).

Ces cinq candidats sont accusés d’avoir encouragé ou soutenu le projet de modification de l’article 37 qui a conduit à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Ram Ouédraogo et Salvador Yaméogo ont appartenu au Front républicain qui a plaidé pour la tenue du référendum relatif à la révision de l’article 37. Djibrill Bassolé et Yacouba Ouédraogo ont appartenu aux membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré ayant adopté le projet de loi portant révision de la loi limitant les mandats présidentiels. Quant à Roch Marc Christian Kaboré, il est accusé d’avoir  initié l’idée du projet de révision de l’article 37 alors qu’il dirigeait le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Le candidat du MPP qui avait déclaré en février 2010 que le principe de la limitation du nombre des mandats présidentiels  était « antidémocratique » et qui a fait son mea culpa en janvier 2014, en s’engageant aux côtés de la fronde populaire contre la révision de l’article 37 et l’instauration du Sénat, va-t-il pouvoir se tirer d’affaire ? C’est au Conseil constitutionnel d’en décider.

 

Articles similaires

Présidentielle au Niger: Mohamed Bazoum élu avec 55,75% des voix

ActuBurkina

LA FeVA recrute un chargé de programme bilingue et un comptable

ActuBurkina

50 ANS DES 2IE : Idriss Deby attendu demain à Ouagadougou

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR