ActuBurkina
A la une Santé

Ebola : vers la fin de l’épidémie ?

Le virus Ebola continue de faire des victimes en Afrique de l’Ouest, particulièrement en Guinée, Sierra Leone et au Liberia. Lors d’un sommet dimanche à Conakry, les trois pays les plus touchés par le virus hémorragique se sont engagés à éradiquer le virus d’ici le 15 avril.

Le nombre de malades touchés par le virus Ebola est en hausse en Afrique de l’Ouest depuis quinze jours, particulièrement en Guinée selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Durant ces deux dernières semaines, 268 cas ont été identifiés en Afrique de l’Ouest. Mais « le combat contre la maladie doit se poursuivre », selon l’OMS. A cet effet, les chefs d’Etat des trois pays les plus touchés se sont réunis ce dimanche à Conakry, la capitale guinéenne afin de tenter de trouver des solutions pour venir à bout de ce virus apparu en décembre 2013. Ces trois chefs d’Etat ont convenu de réaliser l’infection zéro Ebola d’ici le 15 avril prochain.

Afin d’atteindre cet objectif, les trois chefs d’Etat demande l’aide de la communauté internationale car le virus Ebola a eu une incidence sur leurs économies respectives. Afin de relancer leur économie, les trois pays souhaitent mettre en place « un plan harmonisé de riposte à Ebola ». Ils comptent présenter ce plan lors du Sommet des partenaires bi et multilatéraux européens à Bruxelles le 3 mars prochain. Selon la Banque mondiale, l’épidémie Ebola pourrait coûter plus de 6,2 milliards de dollars aux pays d’Afrique subsaharienne en 2015. Le combat pour éradiquer le virus est un long processus. Pour le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour Ebola, « le relâchement est donc notre pire ennemi ».

Depuis son apparition en décembre 2013, le virus Ebola a 9 117 morts sur 22 894 cas principalement en Guinée, Sierra Leone et au Liberia.

Afrik.com

Articles similaires

PRESIDENTIELLE 2020 : Le parti de l’éléphant resserre ses rangs

ActuBurkina

Annulation du décret d’extradition de François Compaoré par la France :  Le CNP-NZ appelle les Burkinabè à demeurer engagés pour la manifestation de la vérité

ActuBurkina

Gestion des finances publiques : les recommandations de la Cour des comptes 

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR