ActuBurkina
A la une Société

DROIT A L’ALIMENTATION : Hunger free world et ses partenaires obtiennent l’engagement de Kadré Désiré Ouédraogo

Dans le cadre de la campagne d’engagement intitulé « Moi Président », les membres de la coalition pour la réalisation du droit à l’alimentation ont été reçus ce 3 novembre 2020 à Ouagadougou par Kadré désiré Ouédraogo, candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain. Cette campagne de plaidoyer vise à recueillir l’engagement formel des candidats à l’élection présidentielle afin de faire du droit à l’alimentation, une réalité au Burkina Faso,  une fois élus.

C’était au tour du candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020, Kadré Désiré Ouédraogo de recevoir, ce jour 3 novembre 2020, les membres de la coalition pour la réalisation du droit à l’alimentation. Au sortir de l’audience, le candidat a félicité les membres de ladite coalition pour l’initiative qui est de soutenir le droit à l’alimentation. Il a indiqué qu’en tant que candidat à la présidentielle du 22 novembre prochain, il est fortement intéressé par ce plaidoyer d’autant plus qu’il rejoint sa philosophie du développement, à savoir que « tout commence par l’homme et tout abouti à l’homme ». « Mon crédo est le plein respect des droits humains parce que sans le respect de ces droits, il n’y a pas de société », a affirmé Kadré Désiré Ouédraogo avant de poursuivre en ces termes : « je veillerai particulièrement, si je suis élu, à ce que les droits humains soient respectés dont celui à l’alimentation ». Kadré Désiré Ouédraogo a promis aux membres de la coalition de travailler à ce que chaque Burkinabè ait accès, non seulement à l’alimentation, mais aussi et surtout à une alimentation de qualité.

« Dans le programme de société que je propose, j’ai préconisé la création d’un centre de contrôle de la qualité des aliments pour que les Burkinabè soient nourris avec des aliments de bonne qualité », a fait savoir le candidat à la présidentielle.

Frédéric Ilboudo, chargé de plaidoyer et de sensibilisation à l’ONG Hunger free world et membre de la délégation, s’est dit satisfait du fait que le candidat Kadré Désiré Ouédraogo se soit  engagé, de façon formelle, à faire du droit à l’alimentation une réalité, une fois élu président du Faso au soir du 22 novembre prochain. « Une chose est de s’engager mais une autre est de pouvoir respecter ses engagements le moment venu », a martelé Frédéric Ilboudo. Et c’est pourquoi la coalition pour la réalisation du droit à l’alimentation a mis en place un dispositif de suivi des engagements des différents candidats pour les interpeller au cas où elle viendrait à constater des manquements dans les engagements recueillis.

Pour rappel, la coalition pour la réalisation du droit à l’alimentation est constituée du Club des journalistes pour la nutrition et la sécurité alimentaire, du Réseau des parlementaires pour la nutrition et la sécurité alimentaire, de Hunger free world et des Nouveaux droits humains.

 Kiswendsida Fidèle KONSIAMBO

Articles similaires

Population mondiale: Un chiffre de 8 milliards annoncé au 15 novembre prochain 

ActuBurkina

ENQUETE PARLEMENTAIRE SUR LE FONCIER URBAIN: ce que dit le rapport de synthèse

ActuBurkina

MALI : Emmanuel Macron est à Gao

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR