ActuBurkina
A la une Santé

DIDIER RAOULT: « la vitesse de propagation du coronavirus peut être différente en Afrique subsaharienne… « 

Le professeur Didier Raoult a fait savoir qu’il est possible que la distribution du coronavirus actuellement soit différente en Afrique subsaharienne compaorée à l’Europe. Dans un entretien exclusif accordé au Groupe Emedia (iRadio, Emedia.sn et iTV), publié mardi 7 avril, le directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée infection à Marseille, prévient que cela peut ne pas durer.

Le professeur a expliqué : « quand on regarde des études, y compris celles que nous avons faites au Sénégal sur les autres coronavirus, il est bien possible que le coronavirus actuel y circule. « Il est possible aussi qu’il y ait une espèce de protection qui peut être due à l’écosystème africain. Et parmi ces éléments, il y a le fait de la prise de beaucoup d’anti-paludiques qui sont efficaces contre le coronavirus. Donc, il est possible que la distribution du virus soit différente en Afrique subsaharienne que ce qu’elle est en Europe», a-t-il rajouté dans une vidéo qu’il a envoyée à Emedia.

Poursuivant ses dires, l’infectiologue, natif de Dakar, a renseigné «qu’il a commencé un traitement avec deux molécules de base que sont l’hydroxycholoroquine et l’azythromycine ». Sur cette base, le chercheur a dénoncé les scientifiques qui critiquent ses études notamment dans son pays, en France. «Ici, il y a une espèce de cabale un peu fantasque sur les dangers de la chloroquine. Cela fait rire les Africains quand on leur dit que la chloroquine est un médicament dangereux. On a tous bouffé de la chloroquine quand on était gosse. Tout ça n’est pas trop sérieux et ce n’est pas vraiment documenté. La chloroquine a une efficacité sur la maladie », a-t-il affirmé.

Pour rappel, le Pr Didier Raoult, est au cœur d’une vive polémique autour de l’utilisation de de l’hydroxychloroquine dans l’infection Covid-19.

Financialafrik

Articles similaires

𝐅𝐨𝐧𝐝𝐬 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐚̀ 𝐥’𝐞𝐟𝐟𝐨𝐫𝐭 𝐝𝐞 𝐩𝐚𝐢𝐱 : 𝐥𝐞𝐬 𝐁𝐮𝐫𝐤𝐢𝐧𝐚𝐛𝐞̀ 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐝𝐢𝐚𝐬𝐩𝐨𝐫𝐚 𝐟𝐨𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐫𝐥𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐮𝐫 𝐜œ𝐮𝐫

ActuBurkina

1re EDITION DES JEPPC : “ J’invite chaque Burkinabè à poser des actes simples…” (capitaine Ibrahim Traoré)

ActuBurkina

Abidjan: les habitants s’organisent pour venir en aide aux sinistrés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR