ActuBurkina
A la une Santé

Diaphragme vaginal ou malformation du vagin: Un coup dur sur la fertilité de la femme

Une jeune fille de 13 à 15 ans arrive en consultation avec une crise douloureuse pelvienne depuis quelques jours comme des signes de l’approche de ses règles. Non seulement, les règles n’apparaissent pas mais les crises douloureuses sont intenses et se répètent chaque mois. A côté de cette adolescente, une jeune dame vient se plaindre de rapports sexuels douloureux et insatisfaisants du fait de l’insuffisance de pénétration vaginale. Une autre pourrait également se plaindre de stérilité. Devant ce tableau trompeur ( torsion de kyste ovarien, appendice, péritonite appendiculaire etc.), les examens cliniques et l’échographie révèlent finalement un diaphragme vaginal, c’est à dire une malformation du vagin.

Les diaphragmes vaginaux ou malformations du vagin sont des cloisons vaginales qui peuvent être transversales ou verticales, uniques ou multiples, complètes ou perméables. Si la cloison est complète avec rétention menstruelle, le traitement devient une urgence face à un tableau d’hématocolpos.
Parfois le diagnostic est difficile et dans la plupart des cas, les cloisons sont associées à des malformations utérines.

Les signes d’appels sont l’absence des règles, les douleurs pelviennes intenses et répétitives, des rapports sexuels douloureux, la stérilité etc.

Après l’examen gynécologique, l’échographie pelvienne prend toute son importance.

Les cloisons ou diaphragmes du vagin ont une épaisseur variable, situés au dessus de l’hymen ou au tiers supérieur du vagin, surmontés parfois d’une voûte vaginale étriquée, en entonnoir, dénués de véritables culs de sac vaginaux.

Les diaphragmes vaginaux perméables sont plus fréquents, sources de dyspareunie (douleurs à la pénétration vaginale) ou d’hémorragies lors de la défloration.

Les diaphragmes complets sont découverts à la période néonatale et à la période pubertaire.

Les malformations du vagin sont entre autres l’agénésie (aplasie), l’imperforation de l’hymen, la duplication et la fusion etc.

Les diaphragmes vaginaux ou malformations du vagin ont un coup dur sur la fertilité de la femme. De loin, la jeune fille ou la femme peut ne pas avoir un problème avec sa vie sexuelle, tout comme elle peut vivre des relations sexuelles difficiles voir pénibles. Tout dépend du type de malformation.

Le problème c’est l’infertilité qui peut survenir. Dans certains cas, la femme peut porter une grossesse mais ça reste une grossesse difficile, un accouchement qu’il faut surveiller de près.

Le traitement du diaphragme vaginal est exclusivement chirurgical.

Devant des douleurs pelviennes, coliques intenses, rapports sexuels difficiles, il faut se rendre en consultation.

La prise en charge des malformations du vagin se fait avec succès et la femme retrouve un confort sexuel, une sexualité épanouie et peut bien vivre la maternité.

#Pr_Charlemagne_Ouedraogo
#Gynecologue_Obstetricien

Articles similaires

L’armée malienne rejette toute responsabilité dans le charnier du cercle de Niono

ActuBurkina

CAMPAGNE D’INSCRIPTION AUX 40 000 LOGEMENTS

ActuBurkina

NOUVEAU CODE DU TRAVAIL : l’UAS s’adresse au président de l’Assemblée nationale

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR