ActuBurkina
A la une Société

DEVELOPPEMENT DU BURKINA : le CAPES mène la réflexion sur la contribution  de la science

Le Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES) a organisé,  le 2 février 2021, une conférence publique sous le thème : « Comment promouvoir la science, la technologie et l’innovation pour accélérer le développement du Burkina Faso ? ».

C’est sous le thème : « Comment promouvoir la science, la technologie et l’innovation pour accélérer le développement du Burkina Faso ? » que les conférenciers Dr Lassina ZERBO, Secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) et le Professeur Frédéric Ouattara, Président de l’Université Norbert Zongo de Koudougou, par ailleurs concepteur du projet Burkina SAT 1,  se sont étalés ce 02 février 2021 dans l’enceinte de la salle de conférence de la DGCOOP. Cette conférence qui s’est voulue scientifique,  a été l’occasion pour les conférenciers de mener la réflexion sur la place de la science dans le processus de développement du Burkina. Selon Pr  Daniel Kaboré, Directeur exécutif du CAPES,  « le renforcement des capacités pour le développement est une exigence que les autorités du Burkina Faso ont comprise. C’est dans cette lancée que le CAPES a jugé nécessaire de réfléchir à partir de cette conférence sur le rôle de la science dans le développement du Burkina Faso ». A l’entendre, l’organisation mène depuis toujours des réflexions axées sur le développement du capital humain à travers le renforcement des capacités des étudiants. Le thème de la présente conférence, a-t-il dit, a  été retenu pour réfléchir à comment propulser le développement économique du Burkina Faso. Ce faisant, Daniel kaboré a souligné que la science est le moyen idéal pour enclencher le développement de toute nation. Pour y parvenir, « le partage d’expériences   dans un contexte de mondialisation est mieux indiqué  pour tirer profit en les adaptant à notre contexte et éviter ainsi les cas d’infortune et le choix du conférencier entre dans cette dynamique des choses », a-t-il exprimé. L’objectif de la conférence est,  selon ses dires,  « de montrer le rôle de la science dans  le processus de développement du Burkina Faso et de motiver également les jeunes étudiants à s’intéresser au domaine scientifique ».

 Pour le conférencier, Dr Lassina ZERBO, dans le domaine scientifique,  le Burkina Faso est bien en avance par rapport aux autres pays de la sous – région même si beaucoup de travail reste à faire.  Il a notamment invité les jeunes étudiants à s’intéresser au domaine scientifique qui, plus que jamais, a besoin d’être exploité au Burkina Faso. Le conférencier a également exhorté  les scientifiques burkinabè a une synergie d’actions pour la promotion de la science au Burkina Faso avant de remarquer que ce domaine manque fortement de « journalistes scientifiques » chargés de faire la promotion des réflexions scientifiques.

Oumarou KONATE

(Stagiaire)

Articles similaires

19e ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE NORBERT ZONGO : le message du ministre de la Communication

ActuBurkina

ÉLECTIONS COUPLÉES DE  2020 : le FPR dit non

ActuBurkina

Coup d’Etat au Burkina: L’ATD invite la CEDEAO à « éviter toute sanction contre le pays »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR