ActuBurkina
A la une Politique

DESTITUTION DE DILMA ROUSSEFF AU BRESIL : l’ex-présidente fait appel

Accusée de maquillage des comptes publics, Dilma Roussef, la désormais ex-présidente du Brésil puisque destituée par une majorité de plus des deux tiers des sénateurs le 31 août dernier,  a fait appel ce 1er septembre.

Moins de 24 heures après sa destitution,   l’avocat de la présidente destituée du Brésil, Dilma Rousseff, a fait appel ce 1er septembre, auprès de la Cour suprême (STF) pour demander un nouveau procès et l’annulation de la sentence qui a écarté  sa cliente du pouvoir mercredi.

Le recours exige « la suspension immédiate des effets de la décision du Sénat qui a condamné pour crime de responsabilité la présidente de la République ». Outre cela, l’avocat demande « un nouveau procès » et le retour à un poste de président par intérim de Michel Temer, l’ancien vice-président de Mme Rousseff. Celui-ci  a d’ailleurs prêté serment  le 31 août, en tant que nouveau président du Brésil et  sera chargé d’assurer la fin du mandat de la présidente destituée  jusqu’à la fin de 2018.

 Dilma Rousseff, âgée de 68 ans,  est la première femme à avoir été élue à la tête du Brésil en 2010, puis réélue de justesse en 2014. Malgré sa destitution, elle n’a cependant pas perdu ses droits civiques, ce qui lui permet d’exercer une fonction publique et d’être candidate à des élections.

AL CAPPUCCINO

Articles similaires

Situation nationale : « Le CDP accompagne et soutient le nouveau régime », dixit Eddie Komboïgo

ActuBurkina

RENTRÉE SCOLAIRE 2020: le message du président du Faso

ActuBurkina

MALAWI : l’ex-présidente Joyce Banda sous le coup d’un mandat d’arrêt

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR