ActuBurkina
A la une Société

CRISE SOCIO-POLITIQUE EN COTE D’IVOIRE : plus de 8000 Ivoiriens ont fui le pays (HCR)

 Les tensions politiques consécutives  à l’élection présidentielle du 31 octobre dernier a occasionné un déplacement massif de populations ivoiriennes vers des pays voisins. Ce qu’a révélé le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR)  dans une note d’information. Selon l’institution onusienne, ils sont plus de 8000 à avoir fui le pays.

«Plus de 8000 réfugiés ivoiriens ont désormais fui vers des pays voisins dans un contexte de tensions politiques en Côte d’Ivoire. Ils étaient un peu plus de 3200 il y a une semaine», indique le HCR pour qui à la date du  9 novembre 2020, plus de 7500 Ivoiriens avaient fui vers le Libéria.

« Plus de 60% des arrivants sont des enfants, dont certains sont non accompagnés ou séparés de leurs parents. Des personnes âgées et des femmes enceintes ont également fui, la plupart transportant de rares effets personnels et peu ou pas de nourriture ni d’argent. Certains réfugiés ivoiriens signalent avoir été initialement empêchés de quitter le pays et, de ce fait, ils ont dû trouver d’autres itinéraires pour rejoindre le Libéria voisin. La majorité d’entre eux ont indiqué à nos équipes au Libéria qu’ils espèrent rester près de la frontière pour rentrer dès que la situation sera stabilisée », a souligné le HCR.

Plus de 500 Ivoiriens sont également arrivés au Ghana, en Guinée et au Togo, où ils reçoivent une assistance immédiate, a fait savoir l’institution qui indique avoir « accru le suivi de la situation aux frontières pour assurer que les nouveaux arrivants sont rapidement identifiés et reçoivent l’assistance dont ils ont besoin ». Aussi a-t-elle traduit sa reconnaissance envers « les gouvernements du Burkina Faso, du Ghana, de la Guinée, du Libéria et du Togo pour l’accès dont bénéficient les réfugiés ivoiriens à leurs territoires respectifs, et ce malgré les restrictions aux frontières dues à la pandémie de Covid-19».

actuburkina 

photo: unchr

Articles similaires

Burkina Faso : L’intersyndicale des magistrats suspend son mot d’ordre de grève

ActuBurkina

PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : la Cour africaine demande le retour de Guillaume Soro dans la course

ActuBurkina

CILSS : Roch Marc Christian Kaboré désigné président en exercice

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR