ActuBurkina
A la une Société

Crise sécuritaire au Burkina: Le CISC condamne les actes de violence sur des PDI à Ouahigouya

Le Collectif contre l’Impunité et la Stigmatisation des Communautés (CISC) dans un communiqué  condamne les actes de violence perpétrés sur des personnes déplacées internes (PDI) à Ouahigouya, dans la région du Nord. Ces actes de violence ont été perpétrés le 23 mai 2023. Le bilan provisoire fait état de 63 victimes dont 7 femmes et 3 enfants. 10 personnes ont été blessées et plusieurs motos brûlées, selon le communiqué. Lire le communiqué ci-joint.

Le Mercredi 24 mai 2023, le Collectif contre l’Impunité et la Stigmatisation des Communautés (CISC) a été saisi par au moins cinq (5) témoins et proches de victimes au sujet des actes de violence contre des Populations Déplacées Internes (PDI) appartenant à la communauté peule de Ouahigouya, région du Nord du Burkina Faso.

Le bilan provisoire ferait état de 63 personnes victimes dont 7 femmes et 3 enfants. Aussi, 10 personnes ont été blessées et plusieurs motos brulées. Ces personnes qui avaient convoyé plusieurs centaines d’animaux faisant objet de convoitise, au marché à bétail de la ville de Ouahigouya, ont été agressées, arrêtées, déshabillées, ligotées, bastonnées, par des habitants en complicité avec certains éléments des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP). Ces derniers accusent les victimes, originaires des villages de Règa, Konga-Peul, Zogoré, Pasgo, Piga, Torobo…relevant des communes rurales de Zogoré et de Oula, de complicité d’actes terroristes et de vols d’animaux.

Selon les témoignages, c’est le dimanche 14 mai 2023, que des Groupes Armés Terroristes (GAT) sont venus en grand nombre sur des motos dans les villages sus-cités pour donner un ultimatum aux populations de déguerpir avant le lundi 15 mai 2023 à 14h. Les GAT s’exprimaient en plusieurs langues, notamment le francais, le fulfuldé et le mooré. C’est ainsi que les populations, dans la panique, ont quitté les lieux pour se réfugier au lycée départemental de Zogoré, situé à environ 30 km de Ouahigouya. Certains ont emporté avec eux plusieurs têtes d’animaux. Les victimes ont entrepris des démarches avec l’implication des autorités, pour faciliter le transfert des animaux à Ouahigouya, afin de les sécuriser.

Le lundi 22 mai 2023, les propriétaires desdits animaux, avec l’appui des autorités régionales et de certains VDP, ont pu convoyer les animaux au marché à bétail de Ouahigouya.

Le lendemain, mardi 23 mai 2023, vers 10h, des civils en complicité avec quelques VDP ont fait irruption dans le marché pour arrêter plusieurs éleveurs et saisir leurs bétails.

Le CISC condamne avec la dernière énergie le ciblage avec des arrestations arbitraires et rétrogrades, des traitements cruels, inhumains et dégradants, des coups et blessures qui constituent des actes de persécution des membres de la communauté peule.

Le CISC salue l’investissement des autorités régionales, coutumières qui se sont mobilisées avec diligence pour éviter que le pire ne survienne.

Ainsi, soucieux de la cohésion sociale et de l’unité nationale, le CISC :

-  Invite les autorités judiciaires à faire la lumière sur ces évènements tragiques en interpellant les présumés auteurs et leurs complices ;

-  Exhorte les autorités et les leaders communautaires à multiplier davantage les efforts en vue d’assurer la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national, car l’exemple de Ouahigouya n’est pas un cas isolé ;

-  Encourage les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les VDP qui se battent nuit et jour au péril de leurs vies pour garantir la sécurité aux burkinabè dans le strict respect de la loi, de la vie et de la dignité de la personne humaine ;

-  Invite les autorités à ouvrir des couloirs sécurisés pour permettre aux populations, de se retirer des zones dangereuses pour non seulement se mettre à la disposition des services étatiques, mais aussi sécuriser leurs biens.

Dr Daouda DIALLO
Lauréat du prix Martin Ennals (Prix Nobel)
Chevalier de l’Ordre National

Articles similaires

JOURNEES DE VALORISATION DES PRODUITS LOCAUX : la 7e édition prête pour démarrer

ActuBurkina

Séjour du Chef de l’Etat à Pô : une foule en liesse manifeste son soutien au Capitaine Ibrahim TRAORE

ActuBurkina

Compte rendu du Conseil des ministres du 5 mai

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR