ActuBurkina
A la une Société

CPI : le verdict du procès du destructeur des mausolées de Tombouctou attendu le 27 septembre

La Cour pénale internationale prononcera,  le 27 septembre prochain,  son jugement et la peine à l’encontre du jihadiste malien, Ahmad Al Faqi Al Mahdi  accusé d’avoir détruit des mausolées à  Tombouctou, dans le nord du Mali.

Le 27 septembre prochain, Ahmad Al Faqi Al Mahdi, le djihadiste malien accusé d’avoir  détruit entre  juin et juillet 2012 des  mausolées classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, sera situé sur son sort.  Ainsi en a décidé la CPI  ce mercredi 24 août au terme d’un   procès de seulement trois jours et au début duquel  l’accusé a plaidé coupable. « Un comportement sans précédent devant la Cour »  salué par l’accusation qui a requis une peine comprise entre neuf et onze ans de prison.

Du côté de la défense, l’on  présente  Al Mahdi  comme un  « honnête homme » qui s’était momentanément égaré.

Colette DRABO

 

Articles similaires

SOUDAN DU SUD : 46 Casques bleus ghanéens suspendus pour abus sexuels

ActuBurkina

LUTTE CONTRE LE TERRORISME : L’UNAPOL pour un « engagement franc dans la gestion des forces »  

ActuBurkina

ELIMINATOIRES MONDIAL 2018 : Paulo Duarte déballe la liste de ses poulains contre les Lions de la Téranga

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR