ActuBurkina
A l'etranger A la une religion

Côte d’Ivoire : l’Église catholique ivoirienne demande aux prêtres de s’abstenir des bénédictions de couples de même sexe et ceux en situation irrégulière

 »Nous vos Archevêques et Évêques, vos guides spirituels de l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire, réaffirmons notre attachement aux valeurs de la famille, du sacrement du mariage entre homme et une femme, tel que l’a voulu Dieu depuis le commencement. Aussi demandons-nous aux Ministres ordonnés de s’abstenir des bénédictions de couples de même sexe et des couples en situation irrégulière. », a déclaré Mgr Marcellin Yao Kouadio, président de la conférence des évêques de l’Église catholique de Cote d’Ivoire.

Le guide spirituel qui s’est exprimé à Yamoussoukro, ce mercredi 27 décembre 2023 en la fête de Saint Jean l’Evangéliste a appelé l’ensemble des fidèles du Christ à la prière, à la sérénité et à la confiance en Dieu.

Selon le président de la conférence des évêques de l’Église catholique de Cote d’Ivoire, connaissant la culture de  »nos peuples fortement attachés aux valeurs découlant de la Loi naturelle en matière de mariage et de famille, nous notons que la réception de cette possibilité que donne la Déclaration Fiducia Supplicans de bénir des couples de même sexe est problématique dans notre contexte ecclésial. » Et d’ajouter que  »cela heurte nos valeurs ancestrales et culturelles, et donne l’impression que notre Eglise approuve et encourage une réalité intrinsèquement mauvaise, contre-nature et contraire à nos us et coutumes. »

À en croire Mgr Marcellin Yao Kouadio, cette décision du pape risque de créer la confusion et le scandale que pourrait générer la bénédiction des couples de même sexe au sein de l’Eglise locale. Poursuivant, il a expliqué que cela est d’autant plus justifié que, selon l’enseignement constant de l’Eglise, « les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés » (cf. Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Déclaration Persona Humana, n. 8), et sont contraires à la Loi naturelle.  »Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie et ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas (cf. Catéchisme de I’Eglise Catholique, n. 2357). Cet enseignement de l’Eglise s’appuie sur l’Ecriture qui considère les unions des personnes de même sexe comme des dépravations graves et abominables (Gn 1, 1-29; Rm 1, 24-27 ; 1Co 6, 10; 1Tm 1, 10). », soutient-il.

Le Dicastère pour la Doctrine de la foi a publié le 18 décembre dernier, la Déclaration Fiducia Supplicans sur la signification pastorale des bénédictions. La publication de cette Déclaration a semé d’énormes confusions et doutes dans l’esprit du peuple de Dieu en Côte d’Ivoire.

Abidjan.net

Articles similaires

BURKINA : le service des Douanes saisit des médicaments et de la cigarette de contrebande

ActuBurkina

Niger : des Inondations font 31 morts et 35 blessés

ActuBurkina

MALI: un avion de l’ONU rate son atterrissage à Gao, au moins 6 blessés

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR