ActuBurkina
A la une Politique

Coopération multilatérale : Des ambassadeurs et chefs diplomatiques en fin de mission reçoivent les hommages du peuple burkinabè

La ministre en charge des Affaires étrangères, Olivia ROUAMBA, a présidé dans la soirée du 2 décembre 2023 à Ouagadougou une cérémonie d’hommage à l’endroit de quatre chefs de missions diplomatiques.

Il s’agit de l’ambassadeur des États-Unis, S.E. Mme Sandra E. CLARK , l’ambassadeur de la République Fédérale du Nigeria, S.E. Mme Misitura ABDULRAHEEM, le Représentant de la CEDEAO au Burkina Faso, monsieur Tièna COULIBALY et le Chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge, monsieur Laurent SAUGY.

Cette cérémonie aux dires de Son Excellence Madame la Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’Extérieur, se voulait un cadre de reconnaissance à ces chefs de missions diplomatiques pour les efforts consentis non seulement dans le renforcement de la coopération durant leur mandat dans notre pays, mais aussi leur engagement dans plusieurs secteurs de développement et pour faire face à la double crise sécuritaire et humanitaire.

C’est au regard des acquis engrangés de part et d’autre que les plus hautes autorités du pays des Hommes intègres ont décidé de reconnaitre le mérite de ces hommes et femmes en leur décernant la médaille d’officier de l’Ordre de l’Etalon.

La cheffe de la diplomatie burkinabè a félicité ces récipiendaires au nom du vaillant peuple burkinabè, et au nom du chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE pour la franche collaboration dont ils ont fait preuve tout au long de leur séjour au Burkina Faso.

Prenant la parole tour à tour, Leurs Excellences chefs de missions diplomatiques au terme de leur séjour, ont salué le peuple burkinabè et surtout le chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE pour l’hospitalité dont ils ont bénéficié au Burkina Faso durant leur mandat.

Certes ils sont au terme de leur mandat mais leurs pays et entités respectifs seront toujours aux cotés du Burkina Faso, dans l’optique de renforcer davantage la collaboration et surtout apporter leur contribution pour le développement mais aussi dans la lutte contre l’insécurité.

Source : DCRP/MAECR-BE

Articles similaires

PRESIDENTIELLE IVOIRIENNE : Henri Konan Bédié exige un « audit international de la liste électorale »

ActuBurkina

CENTRAFRIQUE : 37 morts et 110 blessés dans des violences à Alindao

ActuBurkina

MAHAMADI KOUANDA A BLAISE COMPAORE: « Nous n’avons pas quitté les rangs d’un seul iota ! »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR