ActuBurkina
A la une Politique

Coopération : L’Union européenne réaffirme son engagement à accompagner la Transition burkinabè

Ce vendredi 25 mars 2022, en début de matinée, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a accordé une audience à l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Burkina Faso, Wolfram Vetter. Le diplomate a réaffirmé l’engagement des Etats membres de l’UE d’accompagner la Transition burkinabè.

« Les Etats membres de l’Union européenne sont disposés à accompagner la Transition burkinabè », c’est l’information majeure à retenir des échanges entre le Premier ministre, Albert Ouédraogo et l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Burkina Faso, Wolfram Vetter, ce vendredi 25 mars 2022.

A écouter le diplomate Wolfram Vetter, l’UE s’aligne sur les positions de la CEDEAO pour ce qui concerne cette Transition.

Lors de cette entrevue, l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’UE au Burkina Faso, a aussi exprimé le besoin d’avoir un chronogramme et une feuille de route « solides et ambitieux » qui ciblent les réformes prioritaires à entreprendre au cours de cette Transition. Sur cette question, l’ambassadeur Vetter a soutenu avoir reçu l’assurance du Chef du Gouvernement.

En plus des questions humanitaires où elle est impliquée, l’UE a également pris l’engagement de renforcer sa coopération dans certains secteurs, notamment celui de la sécurité.

« Nous voudrions aussi faire une contribution à la stabilisation dans cette crise sécuritaire », a-t-il expliqué.

En perspective, a fait savoir Wolfram Vetter, l’Union européenne prévoit une visite de haut niveau au Burkina Faso, pour discuter de ces questions.

A l’occasion de cette audience, Wolfram Vetter a félicité Albert Ouédraogo pour sa nomination au poste de Premier ministre de la Transition burkinabè et lui a souhaité pleins succès dans sa mission de conduire l’action gouvernementale.

DCRP/Primature

Articles similaires

COTE D’IVOIRE : la détention de Laurent Gbagbo, un « montage » selon Mediapart

ActuBurkina

POLEMIQUE AUTOUR DE L’ARBITRAGE A LA CAN 2015 : Et si on recourait enfin à la vidéo ?

ActuBurkina

Sanctions de la CEDEAO contre le Mali : le Front progressiste exprime son indignation

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR