ActuBurkina
A la une Politique

Coopération : Le Burkina Faso « entend faire passer son intérêt et l’intérêt des Burkinabè en première position »

(Ouagadougou, mercredi 24 mai 2023) La première édition des Journées-Presse-Diplomatie à l’initiative du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur a pris fin ce mardi 23 mai 2023 à Ouagadougou.

Ces journées présidées par la cheffe de la diplomatie burkinabè ont permis à la quarantaine des professionnels des médias et de la presse d’échanger avec des experts sur des sujets relatifs à la diplomatie burkinabè.

Prenant la parole à la clôture de la rencontre, la ministre des Affaires étrangères, S.E. Madame Olivia ROUAMBA est revenue sur la nouvelle trajectoire de la diplomatie burkinabè en phase avec les défis du moment.

« La diplomatie burkinabè est en phase avec le contexte. Ce qui est au centre comme référentiel, c’est la situation sécuritaire, la question humanitaire et bien évidemment la question de la récupération du territoire national et la refondation de l’Etat » a indiqué S.E. Madame Olivia ROUAMBA.

« Aujourd’hui, le Burkina Faso est dans une dynamique d’affirmation de sa souveraineté sur la scène internationale », soutient la cheffe de la diplomatie burkinabè face aux journalistes. D’où son appel aux hommes et femmes de médias à un accompagnement pour le rayonnement de la diplomatie burkinabè.

 

Sur la question des relations entre le Burkina Faso et ses partenaires traditionnels, que sont la France et les États-Unis entre autres, S.E. Madame Olivia ROUAMBA a fait savoir qu’elles sont normales et centrées sur l’affirmation du Burkina Faso qui selon elle « entend faire passer son intérêt et l’intérêt des Burkinabè en première position ».

Interrogée sur la question de l’enjeu des relations entre le pays des Hommes intègres et d’autres partenaires comme la Russie, la Corée du Nord et l’Iran, S.E. Madame Olivia ROUAMBA dira que « la situation sécuritaire du pays nécessite que nous ayons du matériel militaire pour lutter contre les groupes armés terroristes ». 

Aux termes de la rencontre, les professionnels des médias ont exprimé leur satisfaction. Ils ont également formulé des recommandations notamment la pérennisation des Journées Presse-Diplomatie et la création d’un club de la presse diplomatique.

Source : DCRP/MAECR-BE 

Articles similaires

Assemblée législative de transition: Ousmane Bougouma élu président 

ActuBurkina

RDC : la condamnation de l’opposant en exil Katumbi annulée (avocat) 

ActuBurkina

Dramane Ouédraogo, réalisateur du film « Malla, aussi loin que dure la nuit » : « Il faut que l’Etat subventionne l’ISIS pour permettre à ceux désirant se former dans les métiers du cinéma, de le faire »

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR