ActuBurkina
A la une Société

CHIMIE : un Français, un Britannique et un Néerlandais lauréats du prix Nobel 2016

Le prix Nobel de chimie 2016 a été attribué, mercredi 5 octobre, au Français Jean-Pierre Sauvage, de l’université de Strasbourg, au Britannique James Fraser Stoddart, de l’université Northwestern aux Etats-Unis et au Néerlandais Bernard Lucas Feringa, de l’université de Groningen aux Pays-Bas, pour leurs travaux sur la conception et la synthèse de machines moléculaires.

 

Les trois chercheurs à l’honneur « ont amené les systèmes moléculaires vers des états où, remplis d’énergie, leurs mouvements peuvent être contrôlés », a expliqué le jury Nobel…

A terme, ces machines miniatures « seront très probablement utilisées dans le développement d’objets comme les nouveaux matériaux, les capteurs et les systèmes de stockage d’énergie », a-t-il poursuivi.

Le prix s’accompagne d’une récompense de huit millions de couronnes (832 000 euros). Il était allé l’an dernier à Aziz Sancar (Turquie – Etats-Unis), Paul Modrich (Etats-Unis) et Tomas Lindahl (Suède) pour leurs travaux sur la réparation de l’ADN.

La chimie est le dernier des Nobel en sciences naturelles à être décerné. Celui de médecine a récompensé, lundi, le Japonais Yoshinori Ohsumi, qui a éclairé un aspect de la régénération cellulaire, l’autophagie, tandis que celui de physique mardi est allé à trois Britanniques, David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz, pour leurs travaux théoriques sur les états « exotiques » de la matière dans des univers bi- ou unidimensionnels. Suivront la paix vendredi, seul prix Nobel remis à Oslo, le prix d’économie lundi et la littérature, le 13 octobre.

lepoint

 

Articles similaires

Prise en charge des malades du Covid-19 au Burkina : plus de 7 000 agents de santé formés

ActuBurkina

FUNERAILLES DE AHMED KATHRADA EN AFRIQUE DU SUD: Zuma, le grand absent

ActuBurkina

Conseil des ministres : un nouveau guide de maturation des projets adopté

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR