ActuBurkina
A la une Société

CHEFFERIE COUTUMIERE Le Larlé Naaba Tigré fête ses 25 ans de règne

Nommé ministre le 26 février 1990 par le Mogho Naaba Baongho, le Larlé Naaba Tigré, comptabilise aujourd’hui 25 ans de règne. Un jubilé d’argent donc que l’ancien député ne compte pas passer sous silence. Pour marquer d’une pierre blanche ces années de grâce passées au service des populations, le Larlé Naaba a décidé de mener plusieurs activités surtout sociales les 28 février et 1er mars à résidence sis dans le quartier Larlé de Ouagadougou. Le jubilé d’argent sera doublé de la fête traditionnelle ; le Basga, célébrée chaque année. Ces activités sont placées sous la présidence de Joachim Somda, gouverneur de la région du Centre, le co-parrainage du Nanoro Naaba Tigré, chef du Canton de Nanoro et de maître Pacéré Frédéric Titenga. Elles se dérouleront sous le thème : « Comment pérenniser les valeurs traditionnelles et promouvoir l’emploi des jeunes et des femmes ». Le Larlé Naaba a tenu une conférence de presse le 20 février dernier à sa résidence pour décliner les grandes lignes ces festivités.

Des dons de vivres aux personnes vulnérables des 183 villages de la région du centre et des 55 secteurs de la commune de Ouagadougou (119 tonnes de céréales au total), des animations de troupes traditionnelles et modernes, une exposition vestimentaire traditionnel ivoirien et burkinabè ; voilà entre autres les activités qui seront menées surtout le 1er mars durant la célébration des 25 ans de grâce de son excellence le Larlé Naaba Tigré. Devant les hommes de médias, le 20 février dernier, le Larlé Naaba Tigré a confié que les festivités du 1er mars sont réservées aux étrangers, aux autorités du pays et aux populations du Burkina Faso. Quant à celles du 28 février, il confie qu’elles concerneront les membres de la famille et aux chefs coutumiers. « Ce sera une cérémonie purement traditionnelle donc nous nous donnons le droit de la réserver à une catégorie restreinte de personnes » a précisé le président de l’association Belweit. Expliquant son nom et ses actions qu’il a menées au cours de ses 25 ans de règne, le Larlé Naaba Tigré a confié que tout chef coutumier nommé se doit de choisir 3 devises. Des devises autour desquelles il doit focaliser son règne. « Lorsque j’ai été nommé, j’ai d’abord choisi le nom Larlé Naaba Boulga pour remercier la famille pour son soutien multiples, ensuite le Larlé Naaba Sanem, sanem voulant dire or, cette devise je l’ai choisie pour dire que tout comme l’or on sera toujours apprécié ; ma dernière devise choisie a été le Larlé Naaba Tigré qui veut dire chef de l’abondance. Et qui parle de l’abondance parle d’abord de paix, de solidarité et de travail » a expliqué le Larlé Naaba. C’est donc sur sa dernière devise, celle du Naaba Tigré que l’ambassadeur IPE/PNUD a bâti plus son règne en venant en aide à plusieurs jeunes, femmes et enfants. « Je me bats jours et nuits à ce qu’il y ait plus d’emplois pour les jeunes, pour les femmes, pour que des personnes démunies aient à manger et pour qu’il y ait la paix au Burkina Faso » a dit le Larlé Naaba Tigré qui fait noter que les activités de dons de vivres du 1er mars s’inscrivent dans cette dynamique. Des actions qu’il mène à travers l’association Belweit qui s’est subdivisée en plusieurs entités pour pouvoir donner plus d’emplois aux femmes et aux jeunes. La population de Ouagadagougou est donc invitée à venir célébrer ces 25 ans de règne du Larlé Naaba Tigré le 1er mars prochain à sa résidence. Des festivités qui seront doublées par celles du Basga 2015 du nom de cette fête traditionnelle que le Larlée naaba célébre chaque année.

Articles similaires

Ramadan 2022: les membres de la commission d’observation de la lune se réunissent vendredi 1er avril

ActuBurkina

SORTIE DE JEAN MARC AYRAULT SUR LA SITUATION SECURITAIRE AU MALI: le langage de vérité de la France à IBK

ActuBurkina

VIOL D’UNE LYCEENNE PAR DES FILS DE DIGNITAIRES AU TCHAD: ça tombe mal pour Déby

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR