ActuBurkina
A la une Economie

Burkina : voici le top 10 des ministères et institutions ayant occasionné des pertes financières à l’Etat en 2020 et 2021

Après avoir remis, le 30 janvier 2024, le rapport annuel général d’activités  2022 de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) au chef de l’Etat, le Contrôleur général d’Etat par intérim, Urbain Millogo, était face à la presse ce 6 février pour restituer  les résultats de contrôle de la gestion financière et comptable de  21 ministères et Institutions, des exercices budgétaires  2020 et 2021. L’on retiendra que l’Assemblée nationale vient en tête du top 10  des ministères et institutions ayant occasionné des pertes financières à l’Etat.

La gestion financière et comptable de 21 ministères et institutions de 2020 et 2021 ont été passés à la loupe de l’ASCE-LC. Il est bon de préciser les domaines contrôlés sont la commande publique, les comptes de dépôt, les régies d’avances, le carburant et lubrifiants, les frais de mission à l’intérieur et à l’extérieur du pays, les frais de voyage, les rétributions, les dons au bénéfice des personnes politiquement exposées (PPE). Selon le contrôleur général d’Etat par intérim, Urbain Millogo, au terme de l’audit des ministères, il ressort que les taux de couverture des dépenses auditées en 2020 et 2021 sont respectivement de 55,23% et 56,40%. Ainsi, en termes de pertes financières occasionnées par les ministères à l’appareil d’Etat, l’Assemblée nationale vient en tête du top 10. Les pertes financières sont estimées à 11 735 073 931 de FCFA. Elle est suivie du Ministère des infrastructures et du désenclavement, 2 327 270 669 FCFA.  La 3e place est occupée par la Présidence du Faso avec 606 280 754 puis du MATDS (4e) avec 513 155 229FCFA. Les pertes au ministère en charge de la santé (5e)  sont estimées à 246 773 460FCFA, le ministère en charge de l’agriculture (6e), 243 295 472 FCFA, celui en charge des transports (7e), avec 217 077 128 FCFA, 104 120 117 de FCFA pour les mines et carrières (8e), 87 721 683 de FCFA pour le ministère de la transformation digitale (9e)  et enfin 86 788 589 de FCFA pour le ministère en charge de la fonction publique (10e) .   Aussi, le rapport indique que la situation des pertes financières occasionnées par des agents des ministères et institutions donne un total de 16 496 401 536 de FCFA.

Colette DRABO

Articles similaires

ELECTION PRESIDENTIELLE EN RCI : la CEI propose une hausse de la caution à 50 millions de FCFA

ActuBurkina

PROTOCOLE D’ACCORD GOUVERNEMENT/CNSE : les syndicats donnent un délai de deux  semaines à l’exécutif pour sa mise en œuvre

ActuBurkina

LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME : le Burkina bénéficie d’un appui de 84 milliards de FCFA

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR