ActuBurkina
A la une Société

Burkina: Tirage au sort de logements au profit de 898 souscripteurs de Ouagadougou

Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme a lancé, le  samedi 04 juillet 2018, un tirage au sort des bénéficiaires des logements sociaux et économiques sur le site de Bassinko au Nord-ouest de la capitale burkinabè, au profit de 898 souscripteurs de la ville de Ouagadougou.

L’attribution des logements est faite dans la transparence et l’équité, comme le veut le gouvernement, devant les demandeurs et/ou bénéficiaires par des tirages réalisés par des membres de l’organisation.

Ce tirage au sort se justifie par le fait que le nombre de logements est insuffisant par rapport à la demande; ce qui classe certains demandeurs sur la liste d’attente. Le représentant du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Roger Moyenga, a ajouté que le besoin des demandeurs est énorme et varié.

Ceux qui ont eu la chance d’être tiré deviennent bénéficiaires, d’un logement de trois chambres et salons, de deux chambres et salon ou d’une chambre et salon, selon la demande qu’ils avaient formulée.

Certains demandeurs se disent d’être insatisfait du type de tirage qui a consisté à se faire tirer au sort par d’autres personnes. «Le bénéficiaire lui-même doit procéder à son tirage et pas quelqu’un d’autre à sa place», s’est plaint Kindo Amidou, bénéficiaire d’un logement économique d’une valeur de 16 000 000 de francs CFA.

Les couts des logements varient entre 6,5 millions et 16 millions de francs CFA.

S’inscrivant dans l’objectif de faire du droit au logement un droit effectif, «le programme des logements sociaux et économiques est opérationnel», a affirmé le Directeur général du Centre de gestion des cités (CE.GE.CI), Yacouba Salouka.

Selon lui, pour «booster le secteur de l’immobilier et apporter des solutions durables aux nobles et légitimes attentes des populations», au total 1262 logements sont déjà mis à la disposition de la population de Ouagadougou.

L’opération ‘’40.000 logements’’ lancée en mai 2017 par le gouvernement burkinabè, avait permis d’enregistrer plus de 208.000 demandeurs. D’autres localités comme Bobo-Dioulasso, Gaoua, Manga, Pô et Kombissiri connaissent des réalisations en cours.

Agence d’information du Burkina

 

Photo d’illustration

Articles similaires

FRANCE : un 14- Juillet ensanglanté

ActuBurkina

Contrôle de transport d’agrégats non couverts: Des camions conduits en fourrière

ActuBurkina

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla a procédé le jeudi 22 février 2024 à l’inauguration d’un appareil d’Imagerie par résonnance magnétique (IRM) au Centre hospitalier universitaire Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso.

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR