ActuBurkina
A la une Politique

BURKINA : le RPI, nouveau-né des partis politiques

La cérémonie de présentation du nouveau parti, le Rassemblement  patriotique pour I ’intégrité (RPI), a eu lieu le 20 décembre 2019, à Ouagadougou, en présence des  militants du parti.

La faune politique burkinabè s’est agrandie avec l’arrivée du parti RPI dont la présentation officielle est intervenue ce 20 décembre 2019. Selon le président du RPI,  Inoussa Bilgo, ce parti est né de la volonté de transfuges de partis de la majorité, de l’opposition et d’acteurs de la société civile soucieux d’offrir une alternative politique innovante, crédible, intègre et dénuée de toute  médiocrité,  aux Burkinabè. Pour le président, la création de ce parti répond aux aspirations du peuple qui veut « rompre totalement avec les pratiques politiques dépassées, rétrogrades, voire surannées ». « Il revient aux nouvelles générations de prendre leurs responsabilités afin de façonner une classe politique davantage patriote, voulant être véritablement au service du peuple et plus protectionniste des intérêts du pays », a justifié le président. Intégrité, justice et prospérité, telle est  la devise du parti qui a pour hymne « la patrie d’abord ». Le parti s’inscrit dans la vision d’une dynamique de progrès de la société, au sens de réforme d’ordre social, politique, économique et culturel.  « Le logo du parti est un ensemble d’ustensiles de la famille dont la symbiose des éléments est requise, leur entente et leur complémentarité est nécessaire pour atteindre des résultats probants… L’emblème du parti est un mortier dans lequel est disposé un pilon, l’ensemble est posé sur un sol de couleur rouge terre avec un environnement rectangulaire de couleur verte et un ciel blanc… », a indiqué le président Bilgo. «Nos ambitions pour le Burkina Faso des prochaines années, c’est la sécurité retrouvée, un sentiment fort d’appartenance commune à ce pays, une économie dynamique et le respect de tous à travers nos différences. Le RPI veut que le citoyen burkinabé reprenne les commandes de son destin. Le parti veut redonner espoir aux jeunes et aux femmes de notre pays en les plaçant au centre de ses préoccupations », a-t-il confié. A la question de savoir si le parti est de la majorité présidentielle ou de l’opposition, le président du RPI a affirmé que le parti n’est avec aucun de ces deux camps. Le parti présentera-t-il un candidat aux prochaines élections de 2020 ? A demandé un journaliste. « Un parti se crée  pour conquérir le pouvoir d’Etat. Au moment opportun, nous allons nous retrouver pour prendre des décisions avant de donner une réponse. Notre vision, c’est l’animation politique », a répondu M. Bilgo.

Christophe OUBDA

(stagiaire)

photo: lefaso.net

Articles similaires

FONDS ANTI-COVID-19 : 17 millions de dollars détournés en Afrique du Sud

ActuBurkina

Marche de soutien à la transition: Des manifestants mettent en garde tous ceux qui voudraient s’en prendre au capitaine Ibrahim Traoré

ActuBurkina

MALI :  qui est le colonel Assimi Goita, nouvel homme fort du pays?

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR