ActuBurkina
A la une Politique

Burkina: le Faso Autrement dénonce l’enlèvement de son président

Ceci est un communiqué du parti le Faso Autrement qui dénonce l’enlèvement de son président, le Dr Ablassé Ouédraogo, ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères.

Le parti Le Faso Autrement informe l’opinion nationale et internationale que son Président, Dr Ablassé OUEDRAOGO, rentré de voyage le dimanche 24 décembre 2024 dans l’après-midi, a vu sa résidence de Ouaga 2000 subitement encerclée par des hommes armés encagoulés. Deux d’entre eux ont pénétré dans la cour pour demander au Dr Ablassé OUEDRAOGO de les suivre. Il n’a opposé aucune résistance et a été embarqué vers une destination inconnue.

Le parti Le Faso Autrement exprime son inquiétude, condamne et dénonce le kidnapping de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, un vrai patriote qui ne cesse de faire entendre sa voix malgré les adversités pour dénoncer les tares de la société et proposer des solutions. Le parti demande aux autorités de tout mettre en œuvre pour la préservation de sa dignité et pour éviter toute atteinte à son intégrité physique.

La Direction du parti exige sa libération immédiate sans conditions et prend pour témoin tous ses militantes et militants, les partis politiques, les organisations de la société civil, les organisations des droits de l’homme, tous les Burkinabè épris de paix et de justice, la communauté Nationale et Internationale. Les individus qui ont perpétré cet enlèvement indigne seront tenus pour responsable de tout ce qui pourrait advenir au Dr Ablassé OUEDRAOGO maintenant âgé de 70 ans.

La Direction du parti exhorte ses militants à rester calmes et sereins et assure qu’ils seront informés du développement de la situation et du mot d’ordre à suivre. C’est ensemble que nous vaincrons le terrorisme et construirons un Burkina Faso uni et plus radieux dans la diversité d’opinions avec un même but. « Rien n’arrête une idée arrivée à son heure ».

Fait à Ouagadougou le 26 décembre 2023

La Direction du parti

Articles similaires

Régulation des médias : Le CSC présente sa vision au Chef de l’Etat et sollicite son soutien

ActuBurkina

EBOLA: Les trois dernières nouvelles du front

ActuBurkina

Incontinence urinaire de l’après accouchement : Un problème à prendre au sérieux !

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR