ActuBurkina
A la une Politique

Burkina Faso: Les activités judiciaires aux arrêts

Suite à la séquestration d’un magistrat du tribunal de grande instance de Ouagadougou, Nouel Quentin Rouamba,  par les démarcheurs qui gravitent au tour dudit Palais de justice, les organisations  syndicales des magistrats du Burkina observent une suspension de travail. Estimant qu’ils ne sont pas en sécurité dans leur travail, les agents de justice du Burkina ont exigé comme conditions de reprise le déguerpissement des démarcheurs au tour du palais de justice. Le mouvement d’humeur est suivi dans toutes les juridictions du Burkina. Joséphine Ouédraogo, ministre de la justice a entamé des pourparlers avec les magistrats pour régler le différend.

Yannick SANKARA

Articles similaires

LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL : Paris sur le point de réduire sa présence militaire

ActuBurkina

LAURENT BADO -TAHIROU BARRY : finie la crise !

ActuBurkina

8e CONGRES DE L’UGM-B: pour un travail décent pour les travailleurs familiaux

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR