ActuBurkina
A la une Société

BANH DANS LE LOROUM : cinq soldats tués par un engin explosif

Cinq soldats burkinabè ont été tués dimanche dans l’explosion d’un engin artisanal au passage de leur véhicule dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué lundi des sources de sécurité.

“Un véhicule d’une unité de relève du détachement militaire de Banh a sauté sur un engin explosif improvisé dimanche matin”, dans la province du Loroum, a indiqué à l’AFP une de ces sources.

“L’incident a malheureusement occasionné la mort de cinq éléments du détachement”, a précisé cette source.

“Trois des cinq victimes sont décédées sur le coup, tandis que les deux autres ont succombé plus tard suite à de graves blessures”, a expliqué une autre source à l’AFP, confirmant le bilan de cinq morts.

Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes qui ont fait plus de 750 morts depuis 2015, selon un décompte de l’AFP.

Les attaques à l’engin explosif improvisé se sont multipliées depuis 2018 au Burkina, coûtant la vie à une centaine de personnes, selon un décompte de l’AFP…

AFP

Articles similaires

Crise sécuritaire au Burkina : Des services publics incendiés à Bondokuy

ActuBurkina

ActuBurkina

COUP D’ETAT DU 16 SEPTEMBRE: Fatou Diendéré sous le coup d’un mandat d’arrêt international

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR