ActuBurkina
A la une Espace Emplois

AVIS DE RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN GOUVERNANCE LOCALE

AGCEDE

 Titre du poste:  Spécialiste en gouvernance locale

  Lieu du poste:  HOUNDE, Burkina-Faso

Supérieur(e):  Coordonnateur-trice du projet AGCEDE basé-e à Ouagadougou

  Durée du contrat :  Contrat de 2 ans renouvelable dans la limite de la durée du projet, entrée en fonction prévue le 1er septembre 2019

  Lieu d’affectation : Houndé

 Date limite application : le 14 juillet 2019

 L’Entraide Universitaire Mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) ont formé un consortium dirigé par l’EUMC pour la conception et la mise en œuvre du projet d’Appui à la Gouvernance et à la Croissance Economique Durable en zone Extractive (AGCEDE)  (2016-2021) qui vise à soutenir le développement économique durable et inclusif dans trois régions au Burkina Faso, au Ghana et en Guinée..

 Contexte :

La Gouvernance locale est une composante clé qui occupe une place primordiale dans la mise en œuvre du projet AGCEDE. Dans le but d’implémenter son approche de la gouvernance locale favorable à la croissance économique durable, le projet AGCEDE sollicite l’accompagnement d’un (e) Spécialiste en gouvernance locale, en vue d’appuyer la mise en œuvre des initiatives en matière de gouvernance et d’une manière générale participer à l’édification du projet AGCEDE.

 Principales fonctions

Le-la spécialiste en gouvernance locale est responsable de la mise en œuvre des activités liées au renforcement de la gouvernance du secteur extractif dans la région minière ciblée (Boucle du Mouhoun et Haut Bassin). Sous la direction de la coordonnatrice-eur du projet AGCEDE au Burkina Faso, le-la spécialiste en gouvernance locale assumera les tâches suivantes :

  • Basées sur l’étude de perception, organiser des formations pour les responsables d’organisations communautaires et professionnelles ;
  • Soutenir des initiatives de radio communautaires sur la participation inclusive dans la gouvernance des ressources extractives ;
  • Procéder à une évaluation participative de la capacité de l’administration locale sur la planification, la budgétisation et la gestion financière ;
  • Basées sur l’évaluation participative, organiser des formations pour le personnel des collectivités territoriales sur la planification, la gestion budgétaire et financière ;
  • Contribuer à l’élaboration des principaux résultats escomptés de la planification du projet les plans de travail annuels (PTA) à l’aide d’approches et d’outils de gestion axée sur les résultats (GAR) ;
  • Élaborer des stratégies spécifiques pour les thèmes transversaux de AGCEDE (renforcement de la capacité, égalité entre les femmes et les hommes, mobilisation du secteur privé, durabilité environnementale) ;

 Exigences du poste :

 Éducation

  • Diplôme universitaire d’études supérieures (minimum requis : Bac + 4 ans) en développement local, en gestion de projets, sciences sociales ou dans tout domaine pertinent.

 Expériences et compétences

  • Un minimum de cinq années d’expérience dans la gouvernance locale ;
  • Une expérience pratique dans l’utilisation des outils et approches de gestion axée sur les résultats ;
  • une expérience de travail avec les collectivités territoriales ;
  • Une expérience de travail dans la zone d’intervention du projet serait un atout ;
  • Une bonne connaissance des enjeux liés à l’exploitation des ressources minières au Burkina Faso en général et dans la région d’intervention en particulier ;
  • Une capacité démontrée de travail avec une équipe pluri-disciplinaire ;
  • Une expérience de travail avec des volontaires et experts-conseillers internationaux serait un atout ;
  • Excellente capacité de communication interpersonnelle dans un contexte multiculturel ;
  • Une connaissance éprouvée et un engagement envers les concepts de l’égalité des genres ;
  • Solide expérience en renforcement de capacités de partenaires locaux et des approches participatives de gouvernance locale ;
  • Maîtrise des technologies de l’information et de l’informatique (Word, Excel, Powerpoint, internet) ;
  • Capacité à voyager et vivre dans les zones rurales et semi-urbaines.

 Langues

  • Des compétences supérieures orales et écrites en français ;
  • Compétence orale de la langue de la zone d’intervention ;
  • La connaissance de l’anglais serait un atout.

 Comment postuler :

Si vous souhaitez poser votre candidature pour ce poste, veuillez envoyer, par courriel électronique, votre CV incluant 3 références professionnelles et une lettre de motivation adressée à Monsieur le Directeur Pays du CECI. Les dossiers de candidature doivent être soumis obligatoirement aux trois adresses suivantes et porter en objet « Recrutement spécialiste gouvernance locale » :

[email protected]

[email protected]

[email protected]

 Prière de ne pas communiquer avec nous par téléphone. Nous communiquerons uniquement avec les candidates ou candidats sélectionnés pour une entrevue.

Le CECI est un employeur souscrivant au principe d’égalité d’accès à l’emploi. Les candidatures féminines sont encouragées. Nous encourageons aussi les personnes handicapées à postuler. Des accommodements sont offerts sur demande pour les candidat-e-s qui participent à chaque étape du processus d’embauche.

 Le consortium EUMC/CECI se réserve le droit de ne donner suite à aucune candidature.

Articles similaires

Tentative de coup d’Etat : la société des forces de sécurité et d’intervention privée élucide les faits

ActuBurkina

MARCHE DU 16 SEPTEMBRE 2019: l’UAP dénonce une « répression barbare et sans ménagement de la manifestation »

ActuBurkina

Kenya: 11 étudiants meurent dans un accident

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR