ActuBurkina
A la une Société

ATTAQUE DE LA SOUTE A MUNITIONS DE YIMDI : 17 ans de prison ferme pour Ali Sanou et Stanislas Poda

Entamé le 28 mars dernier, le procès de l’attaque de Yimdi a connu son épilogue ce 6 avril 2017.  Ainsi, le tribunal militaire a condamné le sergent-chef Sanou Ali et le sergent Ollo Stanislas Poda à 17 ans de prison ferme pour chacun.  

Quant à Kam Ollé Bienvenu, Yonli Handi, Zouré Boureima, Zongo Hamado, Aboubakren Ould Hamed, couldiaty Salif, Nebié Abdoul Nafion, Toé Desmond, Drabo Hamidou, Napon Djimaldine, Ouattara Abou, Traoré Issouf et Soulama Seydou, ils écopent de 10 ans de prison ferme.  3 mois de prison ferme pour le sergent-chef Zerbo Lahoko Mohamed, le sergent-chef Koussoubé  Roger et l’adjudant Ouékouri kossè. Le Caporal Ouédraogo Issaka s’en est tiré avec 6 mois de prison avec sursis. L’unique civil,  Yago Sabkou, et le soldat de 1re classe Kosporé Salfo ont été acquittés.

 

Articles similaires

PROTECTION DE LA VIE PRIVEE A L’ERE DU NUMERIQUE: des députés à l’école de la CIL

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE DU 22 NOVEMBRE : « Ce  sera un plébiscite plutôt qu’une élection », dixit Harouna Kaboré, coordonnateur de « The Roch Label »

ActuBurkina

MOUVEMENT ASSOCIATIF : l’OPJ pour une jeunesse au service de la nation

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR