ActuBurkina
A la une Société

Attaque de Djibo: l’ONU déplore « le meurtre d’au moins 40 civils « 

Ceci est un communiqué du porte-parole du Bureau des droits de l’homme de l’Organisation de Nations Unies (ONU), Seif Magango. Il exprime sa consternation, après « le meurtre d’au moins 40 civils commis par le Jamāʿat nuṣrat al-islām wal-muslimīn (JNIM) au Burkina Faso », le 26 novembre dernier.

«Nous sommes consternés par le meurtre de dizaines de civils par des éléments armés du JNIM dans le nord du Burkina Faso le 26 novembre. Les attaques contre les civils sont inexcusables et doivent cesser, et les auteurs doivent être tenus responsables après des enquêtes approfondies, impartiales et indépendantes menées par les autorités.

Un grand nombre de combattants de Jamāʿat nuṣrat al-islām wal-muslimīn (JNIM) ont attaqué une base militaire, des maisons et des camps de personnes déplacées dans la ville de Djibo, dans la région du Sahel, tuant au moins 40 civils et en blessant plus de 42. Ils ont également mis le feu à trois sites de déplacés et à 20 magasins.

Nous appelons à nouveau toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire, y compris en s’abstenant de prendre pour cible des civils et des biens civils. Cibler délibérément des civils ou des personnes qui ne participent pas directement aux hostilités constitue un crime de guerre.»

Articles similaires

APPEL AU DIALOGUE DE SIDIKI KABA AUX PAYS DESIRANT QUITTER LA CPI : De l’eau sur les plumes d’un canard ?

ActuBurkina

REVELATIONS DE « LE MONDE » SUR LE PRELAT MALIEN : deux journalistes menacés de mort

ActuBurkina

Ouagadougou: un exercice de simulation d’attaque prévu pour ce 20 septembre

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR