ActuBurkina
A la une Politique

Assises nationales : les Burkinabè invités à “écrire une nouvelle page de leur histoire”

Les assises nationales qui vont statuer sur la suite à donner à la transition,  ont démarré dans la matinée de ce 25 mai, à la salle de conférence de Ouaga 2000. Durant 48 heures, les participants auront à se prononcer sur  le bilan de ladite transition, décider de sa  durée et  faire des  « propositions utiles » pour une bonne marche du pays.

A la  cérémonie d’ouverture, le ministre en charge de l’Administration territoriale, Émile Zerbo, représentant le chef de l’Etat, a rappelé la montée en puissance des forces combattantes grâce aux matériels et équipements acquis, pour réduire à sa plus simple expression, l’hydre terroriste.

 

Une vue de membres du gouvernement à la cérémonie d’ouverture

 

Pour lui,  la tenue de ces assises constitue l’occasion de “présenter le bilan de la transition, de délibérer sur la suite de la transition, de recueillir toute proposition utile en vue de la bonne marche de notre pays ».  » A travers les présentes assises, nous avons rendez-vous avec l’histoire« , a affirmé le représentant du chef de l’Etat, qui a appelé les Burkinabè à “ taire les  querelles pour mettre en commun la richesse de la diversité dans le sens de préserver l’essentiel et écrire une nouvelle page de l’histoire, celle d’un peuple qui assure son destin et se donne les orientations claires pour la construction d’une nation forte et résiliente, une nation capable d’elle-même, de restaurer la paix et la sécurité en vue d’amorcer un réel développement durable “.

Les Burkinabè invités à taire les querelles

 

Au regard de l’enjeu de ces assises, le ministre Zerbo a exhorté les participants à apporter des  » contributions enrichissantes en mettant toujours au centre, l’intérêt supérieur de la nation, ainsi que les aspirations profondes et légitimes du peuple burkinabè”.

Des soutiens de « IB » fortement mobilisés à l’extérieur de la salle de conférence de Ouaga 2000

 

Et pendant que ces assises se tiennent à l’intérieur de la salle de conférences de Ouaga 2000, à l’extérieur, se tient une  autre ambiance. Des soutiens du capitaine “IB” se sot fortement mobilisés pour demander   » 10 ans  de mandat ou plus » pour lui.

Sur les pancartes, ces soutiens demandent une prolongation de 10 ans ou plus

 

En attendant, les travaux se poursuivent et devront prendre fin demain 26 mai à l’issue desquelles les conclusions seront portées à la connaissance de l’opinion.

Actuburkina

Articles similaires

Niger: le ministre des affaires étrangères ordonne l’expulsion de l’ambassadeur de France

ActuBurkina

L’artiste Zedess déclare sa candidature à la présidentielle mardi

ActuBurkina

AFRIQUE : la Banque mondiale annonce plus de 5 milliards de dollars d’investissement dans les zones arides

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR