ActuBurkina
A la une Economie

Etats financiers des EPE exercice 2021 : 109 établissements soumis à l’examen

Le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, a présidé, ce jeudi 10 août 2023, à Ouagadougou, la 24e session de l’Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat (AG/EPE), placée sous le thème : « Cartographie des risques et efficacité dans les Etablissements publics de l’Etat (EPE) ».

Les travaux de l’AG des EPE ONT connu la présence du ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, et d’autres membres du gouvernement ainsi que les membres statutaires et les observateurs de ce cadre annuel d’évaluation  des EPE.

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Aboubakar Nacanabo, qui a prononcé, le discours du chef du gouvernement, l’AG des EPE constitue un cadre d’une part, d’échanges constructifs sur les difficultés d’ordre stratégique et organisationnel qui affectent les performances des EPE et d’autre part, de partage des bonnes pratiques à promouvoir.

A l’en croire, outre l’adoption des rapports de gestion des Conseils d’administration et l’approbation des états financiers, elle offre l’occasion, d’évaluer les performances réalisées par les établissements publics de l’Etat à l’aune des missions d’intérêt général qui leur sont assignées en vertu du principe de redevabilité, et, le cas échéant, de formuler de nouvelles orientations en rapport avec les priorités de la politique du Gouvernement.

« Au cours de cette session, il sera passé en revue, comme à l’accoutumée, la gestion des différents établissements publics de l’Etat afin d’en apprécier les performances réalisées au titre de l’exercice 2022, d’examiner les difficultés rencontrées dans l’accomplissement des missions confiées à ces entités et de dégager ensemble les actions nécessaires à entreprendre pour une amélioration continue des services publics rendus aux usagers », a-t-il précisé.

Ainsi, les rapports de gestion des Conseils d’administration et les états financiers de l’exercice 2021 de cent-neuf (109) établissements publics toute catégorie confondue sont à examiner.

Aboubakar Nacanabo a félicité les responsables des établissements ainsi qu’à tout leur personnel, qui ont su faire preuve de résilience dans un contexte assez difficile, et qui ne ménagent aucun effort pour l’atteinte des objectifs à eux assignés et ce, dans le respect des dispositions réglementaires en vigueur.

Revenant sur le thème, le ministre en charge de l’Economie a indiqué que son choix se justifie par le fait que l’un des défis majeurs pour le secteur public en général et pour les établissements publics en particulier réside dans sa capacité à s’approprier et à adapter les bonnes pratiques en matière de gouvernance et de contrôle interne aux spécificités d’une organisation publique et de service public.

Une minute de silence a été observée en mémoire de toutes les victimes tombées pour la patrie.

DCRP/MFPTPS

Articles similaires

Imilo Lechanceux, artiste-musicien burkinabè : « Ma nouvelle chanson sort ce jeudi 19 octobre, à partir de 19h19 mn 19s sur YouTube »

ActuBurkina

Burkina : Un père écope de trois ans de prison ferme pour avoir battu son fils

ActuBurkina

LESOTHO : l’épouse du Premier ministre accusée d’avoir tué sa prédécesseure

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR