ActuBurkina
A la une Société

ARISTIDE BANCE : il a retrouvé sa « prostituée »

La semaine écoulée, l’international attaquant burkinabè, Aristide Bancé, annonçait qu’il était à la recherche d’ »une prostituée » sénégalaise qui lui venait au secours au moment où tous l’avaient abandonné alors qu’il était dans la galère. C’est chose faite  puisqu’il  a écrit sur sa page facebook,  ce mardi 12 mars 2018 ceci : «J’ai retrouvé mon bon samaritain, elle est mariée à présent».

Sa publication avait fait  le tour du monde et suscité tous les commentaires possibles. Mais son message a eu un écho favorable puisqu’il a retrouvé ladite « prostituée ».

«En intitulant mon texte « Je recherche une prostituée », c’était à dessein, car c’était le seul titre capable de maintenir en un flash l’attention de la concernée. En parcourant Facebook, un tout autre titre aurait pu lui faire zapper ce texte. Succédant à sa sœur, ma bienfaitrice est rentrée en contact avec moi à la suite de cette publication. Et soyez en rassuré, c’est bel et bien elle ! Elle est mariée à présent… Mais il ne faut pas que j’en dise plus. C’est l’occasion de dire merci à tous ceux qui ont relayé l’information, contribuant à l’élargissement de sa portée et à l’efficacité du résultat. Je vous dois donc un bref résumé de nos échanges. D’abord, elle m’a confié avoir pleuré à la lecture du post qui lui a cependant donné le courage de m’aborder : 《 En te voyant jouer à la télévision, m’a-t-elle dit, j’ai toujours su que c’était de toi qu’il s’agissait, mon ami fauché de 2003. Comment ne pas te reconnaître d’autant plus que tu as gardé la même coiffure ? Seulement, je n’ai pas voulu t’approcher pour ne pas être prise pour une opportuniste car quand on approche une star tout le monde y va de son interprétation. En plus je ne savais même pas si tu m’aurais reconnue encore moins si tu te souvenais de notre histoire. Et voilà ton message qui m’envoie ce baume au cœur… », a-t-il posté.

Comme quoi, on est tous unanimes qu’autant les réseaux sociaux sont utiles, autant ils causent bien des désagréments. Le plus important est de les utiliser à des fins utiles.

Articles similaires

CAMEROUN : Luc Adolphe Tiao et Béatrice Damiba faits Chevaliers de l’Ordre de la Valeur

ActuBurkina

COMMEMORATION DU 1ER MAI : Les syndicats des travailleurs revendiquent de meilleures conditions de vie

ActuBurkina

ZIMBABWE : le « crocodile » Emmerson investi président

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR