ActuBurkina
A la une Société

APPEL A LA REPRISE DE TRAVAIL PAR LA DIRECTION DE SOPATEL SILMANDE : « une manœuvre dilatoire et de désinformation », selon les travailleurs licenciés

Ceci est un communiqué des représentants du personnel  de l’hôtel Sopatel Silmandé qui apportent un démenti suite à l’annonce de la « réintégration des travailleurs licenciés depuis le 15 mai 2017 et ceux en situation d’abandon de poste » par la direction générale de l’institution hôtelière.

« Un communiqué de la direction de l’Hôtel SOPATEL Silmandé daté du 09 septembre 2017 annonce la « réintégration des travailleurs licenciés depuis le 15 mai 2017 et ceux en situation d’abandon de poste ».

Nous tenons, par ce communiqué, attirer l’attention de l’opinion publique qu’aucun document dument signé  des différentes parties qui sont intervenues dans la situation de crise depuis l’expulsion des travailleurs de leurs postes n’atteste de cette décision.

En effet, ni l’UAS, ni les représentants  du personnel, ni les ministères concernés n’ont été impliqués dans cette décision.

Pire, ce communiqué ne prend pas en compte les onze (11) premiers licenciés et ne précise aucune condition de réintégration.

Il apparait que la direction de l’hôtel, par ce communiqué, s’est inscrite dans une manœuvre dilatoire et de désinformation.

Par conséquent, nous informons l’opinion publique que le sit-in programmé pour le samedi 16 septembre 2017 à partir de 8h devant l’hôtel est maintenu jusqu’à signature en bonne et due forme d’un protocole d’accord.

Tout en remerciant les populations pour leur soutien et leur mobilisation autour de la situation des travailleurs, nous exprimons notre disponibilité pour un dialogue franc et sincère impliquant toutes les parties ».

Ouagadougou, le 12 septembre 2017

Représentants du personnel

de l’Hôtel SOPATEL Silmandé S/C l’UAS et les CDAIP    

Articles similaires

KOMONDJARI: deux FDS « légèrement » blessées, une dizaine de terroristes abattus (AIB)

ActuBurkina

TERRE : 2016, année la plus chaude jamais enregistrée

ActuBurkina

FETE DE LA SAINT-VALENTIN: quand la Covid-19 plombe les activités économiques

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR