ActuBurkina
A la une Politique

APMP : 7 nouveaux partis rejoignent le navire

Sept nouveaux partis politiques viennent d’adhérer à l’Alliance des Partis et formations politiques de la majorité présidentielle (APMP)  portant ainsi le nombre à 38 partis. La signature de la convention de leur adhésion a eu lieu ce 1er mars, à Ouagadougou.

L’Alliance pour la démocratie au Faso (ADEFA), l’Alliance pour la démocratie et le développement (ADD), le Parti pour la démocratie et la jeunesse (PDJ), le Parti pour la protection de l’environnement /Conservation de la nature (PPE/CN), le  Parti des patriotes progressistes (PPP), le Parti du peuple républicain (PPR), la Renaissance démocratique et patriotique au Faso (RDPF). Ce sont là les 7 partis qui ont adhéré à l’APMP qui comptait 31 membres. Doit-on le rappeler, l’APMP est un cadre de regroupement des partis et formations politiques qui soutiennent et défendent le programme du président Roch Marc Kaboré. Elle contribue activement à sa mise en œuvre et à la réussite du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Tout en se réjouissant donc  de  l’adhésion de ces partis qui vont apporter une «grande contribution  à la marche de notre Alliance et au soutien que nous apportons à la mise en œuvre  du programme présidentiel et du PNDES », le coordonnateur de l’APMP, Clément Sawadogo,  a annoncé  « que d’autres partis frappent à la  porte de l’alliance ».

Le  Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) serait-il en train de  se préparer  pour une  reconquête du pouvoir en  2020 ? A cette question,  le coordonnateur a indiqué que « toute action politique, toute mouvance en la matière participe de la préservation du pouvoir d’Etat mais aussi de sa conquête, c’est normal… ». Sans fausse modestie, sans aucune hypocrisie, nous reconnaissons que tout ce que nous faisons va concourir d’une manière ou d’une autre à 2020 », a déclaré M. Sawadogo.

Colette DRABO

Articles similaires

Procès de Adja Komsilga: » je regrette parce que celui que j’ai battu est un père »( prévenu Boureima Ouédraogo)

ActuBurkina

PRESIDENTIELLE DE 2020 : Ablassé Ouédraogo dans la course pour le Palais de Kosyam

ActuBurkina

COTE D’IVOIRE : La CPI suspend la libération de Laurent Gbagbo après un nouvel appel

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR