ActuBurkina
A la une Politique

AN I du MPSR 2: Les manifestants exigent une nouvelle Constitution

De nombreux  manifestants ont rallié la  Place de la Nation de Ouagadougou, ce vendredi 29 septembre 2023 pour réaffirmer leur soutien à la Transition et exiger une nouvelle constitution qui répond aux exigences du moment

De nombreuses foules avec drapeaux  et des pancartes en mains ont rejoint la place de la Nation de Ouagadougou ce 29 septembre 2023, à l’appel de la coordination des organisation de la société civile du Burkina Faso. Ils exigent à l’occasion  de l’an I du MPSR 2, une nouvelles constitution qui affranchie le Burkina de l’impérialisme du poids duquel, il croupi depuis la colonisation et les indépendances.

« Cette mobilisation n’est rien d’autre qu’une mobilisation pour soutenir et inviter nos autorités à une nouvelle constitution, une constitution qui répondra à nos aspirations.  Vous savez, la constitution c’est le texte qui régit les individus et les institutions. Nous avons hérité ça de la France. La France qui est un pays impérialiste et un pays colonisateur toujours affamé. Même si elle est maligne, la France est vomie aujourd’hui par le peuple », s’est exprimé Mahamadi Sawadogo,  président de l’Amicale Burkina-Russie.

Selon lui, toutes les organisations dites panafricaines prennent part à cette manifestation. Mahamadi Sawadogo, béret rouge perché sur la tête poursuit en se prononçant sur le bilan de la venue du Capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir. «Nous ne sommes pas là pour défendre le Capitaine. Nous sommes là pour nous sacrifier pour le Capitaine. Aujourd’hui nous voyons que l’armée monte effectivement en puissance.  (…) Aujourd’hui je suis content et je suis prêt à mourir, parce que, derrière moi, il y a la Nation qui s’est armée.  (…)Aujourd’hui, faire un bilan, c’est se chatouiller pour rire. Le bilan parle lui seul. Il est positif et très positif« , s’est exclamé le manifestant.

ActuBurkina

Articles similaires

DROIT AU LOGEMENT : les femmes de  la CADDL/Ouaga annoncent une marche-meeting pour le 20 octobre prochain, en direction de l’Assemblée nationale

ActuBurkina

NASSERE DANS LE BAM: deux personnes enlevées (AIB)

ActuBurkina

Nigeria:  un grand exode des professionnels de la santé inquiète

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR