ActuBurkina
A la une Politique

ALPHONSE OUEDRAOGO, président de l’URD/MS : « …nous conseillons au gouvernement de faire ouvertement du Thomas Sankara ….s’il veut sortir le pays de l’ornière »

L’Union pour la renaissance démocratique/ Mouvement sankariste (URD/MS) était face à la presse le 1er septembre pour livrer les principaux résultats de son 1er congrès ordinaire tenu le 27 aout dernier et se prononcer sur certains sujets de l’actualité nationale.

La récente sortie du président de l’Assemblée nationale par ailleurs président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Salifou Diallo, invitant le gouvernement à être plus « audacieux et imaginatif » et à « …apprendre à dire non à la Banque mondiale et au FMI » n’a pas laissé l’URD/MS  indifférente, qui y voit l’ombre du président Thomas Sankara. Selon le président du parti,  Alphonse Ouédraogo, il est grand temps de  rendre au  père de la révolution burkinabè ce qui lui revient, en reconnaissant  ouvertement « la force de ses idées  pour le  développement  du Burkina Faso ».  Par conséquent, il a invité le gouvernement et le président du Parlement  à « faire du Thomas Sankara » en vue de sortir le pays de l’ornière. « Si d’aucuns suspectent le pouvoir actuel de faire du Blaise Compaoré sans Blaise Compaoré, nous, nous revendiquons et conseillons fortement au gouvernement et au président de l’Assemblée nationale de faire ouvertement du Thomas Sankara , même sans Thomas Sankara s’ils veulent sortir le pays de l’ornière ».

L’autre point abordé au cours de la rencontre avec la presse a été l’initiative prise par un certain nombre d’acteurs de procéder au lancement du projet de  construction d’un mémorial pour le défunt président. Tout en saluant et encourageant cette initiative, M. Ouédraogo a confié que l’URD/MS  et les autres camarades de l’UREFA, ne manqueront pas d’apporter leur  pierre à la concrétisation de ce projet de portée nationale et internationale.

Colette DRABO

Articles similaires

Réconciliation nationale: La CCP se dit disposée à accompagner les  nouvelles autorités du Burkina

ActuBurkina

ASSEMBLEE NATIONALE IVOIRIENNE : Guillaume Soro démissionnera en février (ADO)

ActuBurkina

ENSEIGNEMENT DU PREMIER DEGRE : les encadreurs pédagogiques revendiquent de meilleures conditions de travail

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR