ActuBurkina
Environnement

AFRIQUE DU SUD/KENYA : Forte mobilisation anti-braconnage en Afrique du Sud et au Kenya

Dans plus de 125 villes du monde, des foules de manifestants ont réclamé, samedi 4 octobre, plus de fermeté, plus de sanctions à l’encontre des braconniers, trafiquants d’ivoire et de corne de rhinocéros. La mobilisation a été particulièrement forte en Afrique du Sud et au Kenya où les militants dénoncent des complicités au sein du gouvernement.

Cette semaine, à Mombasa (sud-est du Kenya), piétons et automobilistes ont découvert un spectacle étrange. L’immense arc en aluminium représentant des défenses d’éléphants sur Moi-Avenue, constituant une des caractéristiques du centre-ville depuis les années 50, a eu sa base maculée de peinture rouge, avec ce graffiti : Mombasa n’est pas destinée à l’exportation d’ivoire.

Récemment, un rapport de l’organisation Born Free Foundation, affirme que le port de Mombasa constitue le hub le plus actif en matière de trafic d’ivoire, suivi par Dar es Salaam, en Tanzanie.

Si la rumeur veut que l’or blanc profite aux jihadistes somaliens shebabs, aucune étude sérieuse n’est parvenue à le démontrer jusqu’à présent. En revanche, il existe de multiples preuves de l’implication de politiciens, hommes d’affaires kenyans bien en vue, ce que dénoncent les activistes depuis des mois.

Si le service de la faune sauvage tente ces derniers temps de convaincre l’opinion publique que le braconnage est sous contrôle, il peine à convaincre. En l’espace de quelques mois, deux éléphants aux défenses légendaires, Mountain Bull et Satao, ont été tués, alors qu’ils étaient censés être sous constante surveillance.

Afrique du Sud : « né pour être tué par balle »

L’Afrique du Sud est également très concernée par le phénomène du braconnage. Ils étaient des milliers à défiler dans 17 villes du pays pour réclamer des mesures d’urgence pour protéger les éléphants et les rhinocéros. Et ceux qui ont participé à la marche hier veulent que cela change rapidement.

RFI

Articles similaires

GHANA : la terre a tremblé

ActuBurkina

PRODUCTION COTONNIERE DANS LA BOUCLE DU MOUHOUN : Des producteurs  annoncent une « année blanche » si…

ActuBurkina

GOUVERNANCE ENVIRONNEMENTALE: la campagne de plaidoyer « Empreinte Verte » lancée pour obtenir l’adhésion des 13 candidats à la présidentielle

ActuBurkina

Laisser un Commentaire

ACTUBURKINA

GRATUIT
VOIR